Quels sont les enjeux de la transition énergétique ?

Florian Billaud - publié le 06/09/2019 à 11:00

Nous consommons tous aujourd’hui des énergies pour nous chauffer, nous éclairer et utiliser nos appareils d’électroménager. Malheureusement, les énergies fossiles font encore partie de notre quotidien. Grâce à la transition énergétique, nous pouvons effectuer des changements significatifs dans notre façon de consommer et ainsi réduire les impacts environnementaux. La consommation d’énergie nous est indispensable, à nous de modifier nos habitudes pour devenir plus respectueux de notre planète.

Transition énergétique, de quoi s’agit-il ?

La transition énergétique, c’est le nom d’une loi de 2015, mais plus vaste que cela, c’est un processus complet qui vise à passer du système énergétique actuel, qui utilise principalement des énergies non renouvelables, à un système énergétique favorisant les énergies renouvelables. Voici quelques données chiffrées essentielles pour comprendre la transition énergétique (source : ministère de la Transition écologique et solidaire) :

  • De 9,3 % en 2006, la part des énergies renouvelables dans la consommation brute finale est passée à 16 % en 2016 ;
  • En 2018, cette part était toujours à 16 % ;
  • Le bois représente 41,2 % des énergies renouvelables utilisées, tandis que le solaire n’est qu’à 2,7 % en 2018.

Les objectifs de l’Union européenne en matière de transition énergétique sont ambitieux : atteindre 27 % d’énergies renouvelables dans sa consommation finale brute pour 2030. La France s’affiche encore plus ambitieuse avec un projet à 32 %.

Histoire de la transition énergétique

Le concept de transition énergétique ne date pas d’aujourd’hui. Il est apparu en 1980, en Allemagne et en Autriche, sous la forme d’un livre blanc, suivi à Berlin du premier congrès sur le sujet.

En France, les objectifs en matière de transition énergétique se sont concrétisés officiellement par la loi du même nom promulguée le 17 aout 2015. Ce texte met en particulier l’accent sur le renforcement de l’indépendance énergétique, la préservation de la santé publique, la protection de l’environnement et la lutte contre le réchauffement climatique tout en respectant des exigences en termes de compétitivité économique du pays.

La loi Transition énergétique comporte 8 grands objectifs à atteindre :

  • Diviser par 4 les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2050 par rapport aux niveaux de 1990 ;
  • Diviser par 2 la consommation énergétique d’ici 2050 par rapport aux niveaux de 2012 ;
  • Réduire de 30 % la consommation énergétique primaire d’énergies fossiles d’ici 2030 par rapport aux niveaux de 2012 ;
  • Augmenter la part des énergies renouvelables dans notre consommation énergétique (32 % d’ici 2030) ;
  • Diminuer à 50 % la part du nucléaire dans la production d’électricité à l’horizon 2025 (cet objectif a depuis été modifié) ;
  • Améliorer les performances énergétiques des bâtiments ;
  • Lutter contre la précarité énergétique et affirmer un droit à l’accès de tous à l’énergie sans cout excessif au regard des ressources des ménages ;
  • Réduire notre production de déchets.

Les enjeux environnementaux de la transition énergétique

L’écosystème doit être protégé avant tout et le changement de nos modes de consommation d’énergie est une étape indispensable. Il s’agit d’une réelle nécessité à la fois à l’échelle du gouvernement et des populations au regard d’une volonté de limiter les risques environnementaux.

Diminuer notre consommation en plus de la modifier permet de protéger notre climat et de le rendre prospère pour les générations futures. La transition énergétique implique d’utiliser moins de ressources épuisables et plus d’énergies renouvelables. En diminuant de manière significative notre impact énergétique, nous pouvons contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre et réduire ainsi notre impact environnemental. Compte tenu de la nécessité de consommer de l’énergie, et qui plus est en quantité de plus en plus importante, il n’y a qu’en augmentant la part des énergies renouvelables que nous pourrons réduire la consommation d’énergies fossiles.

Les enjeux sur notre santé

La transition énergétique pourrait limiter la pollution atmosphérique. La santé de la population dépend parfois de la qualité de l’air. Et une trop forte pollution dans l’atmosphère peut amener à terme des affections respiratoires. Le réchauffement climatique favorise d’autre part le développement de bactéries dangereuses pour l’organisme humain.

Par ailleurs, l’exploitation de certaines énergies peut représenter des dangers de contamination de l’eau ou de la terre (catastrophe nucléaire, marée noire…). Or, la terre et l’eau sont également des composantes indispensables dans la santé des humains : contaminées, elles peuvent rendre nocifs tous les produits qui en émanent, ce qui couvre presque toute l’alimentation.

Les enjeux politiques et économiques de la transition énergétique

En plus des enjeux sur notre environnement et notre santé, la transition énergétique implique des changements politiques et économiques positifs. La réduction des couts et des dépenses liées à l’importation d’énergie permettra de faire plus d’économies pour les entreprises et donc d’accroitre la rentabilité. L’indépendance énergétique limitera les importations et ainsi les tensions géopolitiques avec les pays producteurs. Par ailleurs, en choisissant des énergies renouvelables accessibles localement, nous limiterons une trop grande variation des prix et une dépendance à ceux-ci.

Les enjeux sécuritaires de la transition énergétique

La transition énergétique favorise une augmentation de notre sécurité puisque l’énergie nucléaire est vouée à disparaitre au fil des années. L’énergie nucléaire présente de nombreuses contraintes. Les déchets nucléaires ou la nécessité des ressources en eau pour produire cette énergie impactent l’environnement et ses ressources qui s’épuisent peu à peu. Par ailleurs, abandonner le nucléaire présente plusieurs avantages pour notre sécurité : nous limitons les risques de catastrophes tout en nous tournant vers des énergies vertes telles que les éoliennes, les barrages ou encore l’énergie solaire.

Pour favoriser la transition énergétique du pays, l’État a mis en place de nombreuses aides financières destinées à soutenir les travaux de rénovation énergétique dans les habitations. D’autre part, d’autres mesures incitatives ont été mises en place, comme les primes pour changement de véhicule.

Tous les guides maison
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.