Comment entretenir facilement votre piscine ?

Mustapha Azzouz - publié le 10/06/2020 à 11:00

Avoir une piscine privative est un véritable rêve qui peut vite se transformer en cauchemar. Pour pouvoir pleinement profiter de votre bassin, il est obligatoire de lui prodiguer un entretien minutieux. Bonne nouvelle, il suffit de surveiller 4 points pour entretenir facilement votre piscine et multiplier les baignades réussies.

Tout savoir sur la filtration de la piscine

Le premier élément qui va vous permettre d’avoir une eau toujours prête pour vos baignades est la filtration. Le principe est simple : il s’agit d’une pompe qui va aspirer l’eau et d’un filtre qui va piéger les impuretés. Une fois nettoyée, l’eau fait son retour dans le bassin via les buses de refoulement. Pour entretenir facilement votre piscine, veillez à faire tourner la filtration tous les jours. Pour déterminer le temps de filtration, il suffit de se fier à la température de l’eau et de diviser le nombre obtenu par d’eau. Ainsi, si votre eau est à 28 °C, alors votre filtration devra fonctionner 14 heures. Vous vous en doutez, plus l’eau d’une piscine est chaude plus elle risque de plaire aux microorganismes. Cette durée peut donc évoluer en fonction de la saison.

De même, plus le nombre de baigneurs sera important, plus le temps de filtration pourra être augmenté. Cet ajustement peut se faire ponctuellement si, par exemple, vous avez prévu de recevoir des amis pour une soirée barbecue. Lancez la filtration la journée, afin que les algues n’aient pas le temps de profiter de la photosynthèse pour se multiplier et lorsque la piscine est la plus exposée à la pollution des baigneurs. Cela permettra également une meilleure diffusion de vos produits d’entretien.

Bon à savoir : à quoi sert un floculant ?

Il arrive que le filtre d’une piscine laisse passer certaines particules très fines. En agglomérant ces particules, le floculant les fait tomber vers le fond de la piscine où le filtre pourra alors les stopper. Le floculant existe sous forme de gel, liquide ou pastilles.

Comment désinfecter sa piscine ?

La filtration ne peut à elle seule débarrasser la piscine de tous les microorganismes. C’est là qu’entrent en jeu les produits désinfectants. Brome, oxygène actif et bien évidemment chlore sont les plus connus, mais lequel choisir ? Un traitement hebdomadaire est essentiel et, lorsqu’il fait chaud, la fréquence peut même être fixée à un jour sur deux. Il faut alors adapter chaque ajout de produit à la teneur en chlore de la piscine, à l’opacité de l’eau ou à son pH.

Pour entretenir facilement votre piscine, optez donc pour un kit de traitement tout-en-un. Ces boîtes contiennent souvent 4 doses hebdomadaires adaptées à la taille de votre piscine. Il suffit de placer le palet ou la chaussette dans le skimmer de votre piscine ou dans un diffuseur flottant, et de le laisser désinfecter la piscine, lutter contre les algues et le calcaire, et clarifier l’eau.

Bon à savoir : l’ozonateur est-il obligatoire ?

L’utilisation d’un ozonateur est un véritable plus pour l’entretien facile d’une piscine. En effet, il permet de réduire les doses de désinfectants, mais aussi de réduire la dureté de l’eau.    Il est installé dans votre local technique et permet de convertir l’oxygène en ozone pour un nettoyage naturel.

Surveiller le pH de l’eau de votre piscine

Le pH de l’eau de votre piscine est un élément clé de son équilibre. Lorsqu’il fait très chaud ou que l’on utilise la piscine tous les jours, il est important de le contrôler quotidiennement pour s’assurer qu’il reste compris entre 7,2 et 7,4 et reste donc quasi neutre. La température, la fréquentation ou encore la pluie sont en effet autant de facteurs qui peuvent avoir une influence sur l’eau de votre piscine. Pour mesurer le pH, vous pouvez utiliser des languettes ou un pH-mètre électronique. En dessous de ces valeurs, le pH est considéré comme acide. Si le pH de votre piscine est supérieur à 7,4, alors il est basique. Dans les deux cas, il est important de corriger ces valeurs grâce à un produit spécifique. Pour augmenter le pH, vous devrez ajouter du carbonate de soude. Pour les diminuer, ce sera de l’acide sulfurique ou chlorhydrique. Suivez bien les instructions pour un dosage précis et efficace.

En effet, en maintenant votre piscine à un pH idéal, vous offrirez une meilleure efficacité aux désinfectants employés et tout particulièrement au chlore. Les floculants sont aussi sensibles au pH qui, lorsqu’il est basique, a tendance à les solubiliser. Ils sont alors absorbés par le filtre et peuvent troubler l’eau. Les algues raffolent par ailleurs d’une eau basique. La peau et les yeux des baigneurs seront également plus irrités quand le pH n’est pas optimal.

Bon à savoir : qu’est-ce que le pH automatique ?

Pour entretenir facilement votre piscine, vous pouvez également opter pour une pompe doseuse de chlore et de pH. Cette installation est branchée au système de filtration de l’eau. Cette dernière est perpétuellement analysée, ce qui permet d’ajuster automatiquement les doses de chlore et de rectificatifs de pH ajoutés à la piscine.

Les gestes essentiels pour nettoyer sa piscine

L’entretien d’une piscine implique tout de même un minimum d’huile de coude. Pour un bassin limpide, commencez par débarrasser votre eau des débris qui peuvent y flotter. Si votre piscine se trouve au milieu d’une pelouse rase, cela ne peut nécessiter qu’une intervention hebdomadaire. En revanche, si votre piscine se trouve près d’arbres, vous devrez débarrasser votre bassin des feuilles tous les jours.

Pour cela, l’épuisette reste la méthode la plus économique. Vous pourrez aussi opter pour un robot, un assistant plus onéreux, mais qui n’aura pas besoin de vous pour fonctionner. Cependant, même s’il nettoie les parois, vous devrez également les frotter une fois par semaine avec une brosse spécifique. Cela permettra de décoller les dépôts de calcaire et les algues. Faites de même avec votre ligne d’eau pour la débarrasser du calcaire et des graisses (dues à l’utilisation de protections solaires) qui peuvent s’y accumuler.

Pour que votre filtration reste efficace, nettoyez-la dès que la pression passe dans le rouge : cela indique en effet un encrassage critique. L’eau circule moins bien et vos produits désinfectants sont moins efficaces : il est temps de faire un « backwash ». Aussi appelée « contre-lavage », cette opération consiste à inverser le courant de la piscine pour déloger le sable. Les saletés sont délogées et expulsées à l’égout. Vous pouvez arrêter dès que l’eau redevient limpide. Rincez le filtre avant de retourner à la fonction filtration. N’oubliez pas de remettre l’eau de votre piscine à niveau. Le panier du skimmer et le pré-filtre de la pompe devront, eux, être vidés tous les jours.

Entretenir facilement votre piscine, c’est tout à fait possible. Une bonne filtration, un désinfectant adapté, un pH contrôlé et quelques bonnes habitudes vous permettront de profiter de folles baignades tout au long de l’été.

Tous les guides maison
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.