Comment sauver son jardin après un été très chaud ?

Mustapha Azzouz - publié le 26/08/2020 à 13:00

Terre craquelée, fleurs qui fanent et pelouse qui jaunit : la canicule et les mesures de restriction d’arrosage ont eu raison de votre jardin luxuriant. Cependant pas de panique, les végétaux sont pleins de ressources ! Et même après un été très chaud, vous pouvez prendre quelques mesures pour sauver votre jardin.

Sortez votre binette

La première chose à faire pour sauver son jardin après un été très chaud est de biner. Vous avez certainement déjà entendu l’adage « un binage vaut mieux que deux arrosages », eh bien, après une canicule, c’est plus vrai que jamais ! En passant la binette, vous briserez la terre desséchée et permettrez à l’eau de s’infiltrer plus facilement.

Procédez par petits coups pour remuer la terre sur environ 2 cm. Si vous binez plus profondément, vous risquez d’abîmer les racines de vos plantes. N’oubliez pas de biner en reculant, sinon vous écraserez à nouveau la terre meuble que vous venez de créer et vous aurez dépensé votre énergie pour rien. Si vous n’avez pas de binette, vous pouvez utiliser la panne de votre serfouette ou une griffe à 3 dents pour un travail plus précis au pied des plantes. Cela peut être très utile dans le potager. Pour les arbres et arbustes, binez un cercle de 20 à 30 cm de rayon autour du tronc.

Arrosez autant que vous pouvez

Après une telle sécheresse, votre jardin a désespérément besoin d’eau. Attention cependant, vous devrez arroser abondamment, mais progressivement. Le mieux est d’effectuer un premier passage et d’attendre que l’eau ait parfaitement été absorbée par la terre avant de repasser une seconde fois. N’oubliez pas que si l’eau stagne, cela ne fera qu’augmenter le risque d’apparition de champignons.

De même, il est important de ne pas arroser son jardin entre 10 h et 17 h. En effet, durant la journée les stomates, ces ouvertures microscopiques sur les tiges et les feuilles, sont fermés. La plante ne profite ainsi pas pleinement de l’humidité provoquée par l’arrosage. Si vous remarquez qu’un arbuste a particulièrement souffert, offrez-lui un traitement privilégié en déversant l’équivalent d’un arrosoir en plusieurs fois.

Bon à savoir : utilisez toute l’eau à votre disposition !

Si votre région est touchée par des mesures de restriction d’eau, vous pourrez bien évidemment utiliser le précieux liquide de votre récupérateur, mais cela ne suffira certainement pas. Conservez l’eau avec laquelle vous lavez les légumes ou celle de la cuisson des pâtes ou du riz que vous pourrez utiliser dans le jardin une fois qu’elle aura refroidi. Autre moyen économique d’arroser son jardin, récupérer l’eau de votre douche. Pour cela vous devrez utiliser du savon de Marseille ou d’Alep. Fermez la bonde et vous n’aurez plus qu’à récupérer l’eau à l’aide d’un sceau.

Installez un paillage

Pour sauver son jardin après un été très chaud, il est essentiel de lui apporter toute l’eau qui lui a tant manqué. Pour optimiser vos arrosages, pensez à pailler le pied de vos plants. En déposant une couche de 10 cm de paillis, vous pourrez limiter l’évaporation et permettre à votre jardin de se ressourcer. C’est par ailleurs un bon moyen de limiter la quantité d’eau utilisée pour l’arrosage et de faire ainsi quelques économies.

Pensez à l’ombre

Après des jours en plein soleil, votre jardin a besoin d’ombre pour récupérer. Bien évidemment, vous ne pourrez pas mettre toutes vos plantes à l’ombre, mais essayez d’abriter tous vos pots pour quelques jours. Si vous remarquez un plant particulièrement endommagé, n’hésitez pas à le mettre sous un parasol ou derrière un paravent.

Taillez vos plantes

Armez-vous d’un sécateur et partez à la chasse aux rameaux et fleurs desséchés. C’est un geste essentiel pour sauver son jardin après un été très chaud. Procédez ainsi :

  • Plantes de massifs : éliminez toutes les fleurs séchées qui fatiguent vos plantes et débarrassez-vous des saisonnières qui, malheureusement, ne vous offriront certainement pas de nouvelle floraison. Pétunias, sauges, géraniums ou pélargoniums peuvent subir une taille drastique et croître à nouveau une fois que leurs racines auront pu lancer la production de jeunes tiges.
  • Plantes grimpantes : elles ne sont pas toutes égales face à la canicule. Les clématites par exemple pourront vous paraître toutes desséchées. Continuez de les arroser et, à l’automne, mettez-leur du terreau pour qu’elles puissent se régénérer. Les glycines devraient être plus vigoureuses, mais il vous faudra tout de même les tailler en ne laissant que deux ou trois yeux aux tiges pour vous assurer de belles grappes de fleurs au printemps prochain.
  • Rosiers : s’ils résistent plutôt bien aux fortes chaleurs, il est essentiel de les aider à repartir. Après une longue période de fortes chaleurs, il est conseillé de couper les fleurs et fruits fanés et de rabattre de deux tiers les pieds les plus fragilisés. Vos rosiers devraient ainsi avoir juste assez de temps pour reprendre de la vigueur et résister à l’hiver.

Plantez de nouvelles essences

Avec le réchauffement climatique, les périodes de canicule seront de plus en plus communes. Un moyen de sauver son jardin après un été très chaud est donc de trouver des essences plus résistantes pour l’agrémenter. Vous pourrez replanter celles qui ont du mal à supporter la chaleur dans une partie ombragée et inviter yuccas, genêts d’Espagne, fétuques bleues et lavande à colorer votre jardin.

Bon à savoir : pourquoi les arbres perdent leurs feuilles durant la sécheresse ?

Vous avez peut-être remarqué que vos arbres et arbustes commencent à perdre leurs feuilles à cause des températures caniculaires. Ce phénomène leur permet de se débarrasser du superflu et de limiter leurs besoins en eau. Ils peuvent ainsi résister plus longuement à la sécheresse. Si vous êtes encore touché par des restrictions d’arrosage, faites de cet arbre votre priorité une fois qu’elles seront levées.

Chouchouter votre pelouse

Bien souvent exposée en plein soleil, la pelouse est l’élément du jardin qui souffre le plus des étés chauds. Pour lui donner toutes les chances de retrouver de sa superbe, suivez ces étapes :

  • Chassez les mauvaises herbes à l’aide d’une gouge. C’est un peu long, mais bien plus économique et écologique que les désherbants.
  • Scarifiez la pelouse pour lui permettre de mieux assimiler l’eau. C’est également un bon moyen de limiter l’apparition de mousse. Enlevez ensuite les résidus de plantes à l’aide d’un balai à gazon et mettez-les au compost.
  • Aérez votre gazon avec une motobineuse équipée de fraises d’aération.
  • Nourrissez votre pelouse avec du purin d’ortie ou du compost.
  • Si de nombreux trous ont fait leur apparition, vous pouvez semer du gazon pour les combler. Veillez à arroser tous les soirs si la pluie n’est pas au rendez-vous.

Quand la canicule sévit et qu’il est interdit d’arroser son jardin, les dégâts peuvent être catastrophiques. Sauver son jardin après un été très chaud demande du temps et de l’énergie, mais il est possible de redonner des couleurs à votre pelouse, vos massifs et vos fleurs.

Tous les guides maison
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.