Meubles anciens : comment les rénover ?

Anne-Sophie O - publié le 06/05/2020 à 17:30

L'armoire que vous avez reçue en héritage de votre grand-mère, l'ancien bureau où vous avez fait vos devoirs étant enfant... voilà autant de vieux meubles auxquels vous pouvez être attaché et qui pourtant ne sont plus au goût du jour. Voici nos astuces pour rénover vos meubles anciens.

Restaurer un meuble ancien : la méthode de nettoyage

Avant de rénover vos meubles anciens, vous devez d’abord les nettoyer. Pour ce faire, prenez une brosse à dents, un plumeau et un chiffon pour traquer les poussières dans les moindres recoins. Une fois la poussière enlevée, prenez un peu de lessive Saint-Marc additionnée d’un peu d’eau chaude pour enlever les salissures qui se sont incrustées.

Vous ne voulez pas conserver un meuble ancien après sa restauration ? Découvrez les sites internet revendre les meubles ! 

Décaper le meuble pour faire place nette

Une fois le nettoyage du meuble effectué, vous pouvez procéder au décapage. Si vous ne savez pas si le meuble est recouvert d’une couche de cire ou de vernis, frottez un coin du meuble avec un chiffon imbibé d’un peu d’alcool à brûler. Si le chiffon est tâché et poisseux, le meuble est ciré. Par contre s’il n’est pas teinté, mais uniquement un peu sale, le meuble a été verni. Vous pouvez également faire ce test à l’aide d’un papier abrasif. Si des résidus se collent au papier verre, le meuble est ciré, par contre s’il n’y a que de la poussière, vous êtes en présence d’un vernis. Une fois que vous êtes fixé sur le cirage ou le vernissage du meuble, il ne vous reste plus qu’à les ôter à l’aide du bon décapant. Le prix du décapant varie en fonction de la marque, mais il vous est possible d’obtenir un bidon de 2 litres à partir de 15, 50 €.

Il vous est aussi possible de fabriquer vous-même votre produit de décirage en mélangeant de la soude avec de l’eau. Pour ce qui est du dosage, comptez huit verres d’eau pour un verre de soude. Pour venir à bout du vernis, vous pouvez remplacer le décapant thermique avec un mélange à quantité égale d’ammoniaque et d’eau oxygénée. Les peintures quant à elles s’enlèvent facilement à l’aide d’une spatule.

Envie de changer de déco ? Revendez vos meubles en magasin ! 

Préparez la surface du meuble avant de le relooker

Une fois le vernis, le cirage et la peinture enlevés, vous constaterez qu’il y a des fissures à remplir. Une pâte à bois directement prête à l’emploi convient pour reboucher les petits trous. Pour les surfaces plus importantes, pensez à utiliser un mastic bicomposant fait à l’aide d’une résine polyester et d’un durcisseur. La boite d’un demi-litre vous coûtera en moyenne 22 €. Une fois tous les trous rebouchés, vous pouvez passer au ponçage afin d’obtenir une surface plane, prête à accueillir les nouvelles peintures et autres fantaisies de décorations qui vous viennent à l’esprit.

Restauration de vieux meubles, privilégiez la teinture à l'eau

Une fois la surface du meuble net, vous pouvez laisser libre cours à votre imagination pour donner un coup de jeune à votre meuble. Si vous envisagez de le peindre, il est préférable d’utiliser de la teinture à l’eau. En effet, le dosage est plus aisé avec une teinture à l’eau qu’une teinture à l’alcool. De plus, elles sont miscibles entre elles. Pour trouver la bonne nuance, partez sur une base claire et rajoutez peu à peu de teinture jusqu’à obtenir la couleur désirée. Si vous avez des doutes sur la qualité du rendu, commencez à peindre une partie cachée du meuble ou faites des essais sur des chutes de la même essence que le bois du meuble. Une fois la customisation terminée, pensez à protéger votre meuble contre l’humidité en mettant une couche de cire incolore ou de vernis, selon la finition que vous désirez. Pensez aussi à traiter le bois contre les insectes et les champignons.

Tous les guides maison
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.