Comment embellir sa maison avec un ravalement de façade ?

Mustapha Azzouz - publié le 05/03/2020 à 12:00

Les murs de votre maison ont triste mine ? C'est le moment de leur offrir une seconde jeunesse avec un ravalement de façade ! Estimation du coût, démarches administratives et autres couvertures assurances : voici tout ce que vous devez savoir avant d’embellir votre maison avec un ravalement de façade.

Mesurer l'ampleur des dégâts

Le ravalement de façade engendre des frais, mais c’est un chantier indispensable pour conserver un bien immobilier sain et à la valeur optimale. On dit souvent qu’il faut réaliser un ravalement de façade tous les 10 ans, mais ce n’est pas totalement vrai. La ville de Paris et quelques autres communes de France imposent en effet ce rythme. Pour savoir si c’est le cas de votre ville, adressez-vous à la mairie.

Ainsi, dans la majeure partie des cas, rien ne vous impose un ravalement de façade tous les 10 ans. Si vous avez l’obligation d’entretenir votre bien pour éviter tout risque sécuritaire ou sanitaire, pour les travaux plus invasifs, vous devrez faire en fonction de l’état de votre façade. Par exemple, dès que mousses et lichens font leur apparition, que les peintures se décollent ou se ternissent, ou que les joints et les enduits se dégradent : c’est signe qu’il faut intervenir avant que l’érosion n’empire. Surveillez également les apparitions de fissures qui nécessiteront elles aussi un ravalement de façade.

Les formalités administratives

Votre façade a besoin d'un gros chantier ? Il vous faut passer par la case mairie et faire une déclaration préalable. Profitez-en pour demander ce que vous avez le droit de faire : couleurs, matériaux : c’est le PLU (Plan Local d’Urbanisme) qui décide ! En fonction de votre commune et de votre région, tout n'est pas permis ! Dans certaines villes, vous avez l'obligation de maintenir les murs de votre maison propres et de leur refaire une beauté tous les 10 ans. L'oublier peut vous coûter cher : 3 750 € d'amende ! Si vous habitez en bord de route et que vous entreprenez de poser un échafaudage sur la voirie, une autorisation municipale est obligatoire.

À qui s'adresser ?

Pour les petites réparations, les finitions ou seulement l'entretien de vos murs, vous pouvez le faire vous-même. Brossez bien votre mur au préalable et nettoyez-le si nécessaire. Attendez qu'il sèche avant de faire les travaux. Si vous ne savez pas comment procéder, faites un tour sur Ooreka pour quelques conseils pratiques !

En revanche, si les travaux sont de plus grande envergure, faites appel à un professionnel. Mais entre arnaques et travail bâclé, trouver une entreprise compétente n'est pas une mince affaire. Jetez un œil sur Qualibat, qui permet de trouver un pro certifié dans le domaine choisi, mais aussi sur la Fédération Française du Bâtiment, où vous pouvez trouver une entreprise reconnue par les métiers du bâtiment. N'hésitez pas à demander plusieurs devis et à comparer les prix ! Le bouche-à-oreille est également un bon moyen de trouver un prestataire fiable. Pensez aussi à vérifier les avis sur Internet.

Bon à savoir : un devis doit comporter certaines informations obligatoires

Les informations légales de la société (nom, adresse, numéro de téléphone, Siret…), votre nom et votre adresse, la description des travaux à réaliser, le montant, le taux de TVA, le prix total TTC à payer et votre signature en cas d'acceptation doivent figurer sur le devis. Attention, si un devis est généralement gratuit, certaines sociétés n'hésitent pas à les faire payer, renseignez-vous avant d'avoir une mauvaise surprise !

Combien ça coûte ?

Les petits travaux à faire soi-même sont bien moins chers que le gros œuvre, mais prennent évidemment beaucoup plus de temps !

Parfois, un coup de lavage à haute pression est suffisant pour redonner une seconde jeunesse aux murs de votre maison. Louez le matériel sur Zilok pour une quinzaine d'euros la journée. Une fois la façade lavée et séchée, rebouchez les fissures (s'il y en a !) avec du mortier. Prix : entre 1 et 3 € le kilo.

Dernière étape : la peinture ! Pour l'appliquer correctement, ne lésinez pas sur la qualité du matériel que ce soit pour la peinture, les rouleaux ou les pinceaux. Veillez aussi à respecter quelques règles élémentaires : ainsi, ne peignez pas en plein soleil et posez au moins trois couches. Comptez entre 15 et 30 € le litre de peinture pour un ravalement de façade et environ 12 € pour un rouleau.

Vous n'êtes pas cascadeur ! Il vous faut donc un échafaudage pour atteindre les moindres recoins de votre demeure. Pour une quinzaine d'euros, vous pouvez le louer à la journée, soit une économie d'environ 70 % par rapport à son achat !

Si le gros œuvre vous fait un peu peur, passer par un pro vous coûtera entre 11 € à 35 € le m² pour nettoyer, reboucher et repeindre vos murs. Ceci n'est qu'une estimation et le prix varie en fonction de l'état des murs, de la surface à ravaler et de ce que vous comptez faire comme travaux !

Assurances, garanties, à quoi ai-je droit ?

Si vous faites appel à un professionnel pour votre ravalement de façade, vous avez le droit à 4 garanties légales et obligatoires : l'assurance décennale ; l'assurance dommages ouvrage ; la garantie de bon fonctionnement et la garantie de parfait achèvement. Les garanties contractuelles, quant à elles, ne sont pas obligatoires. Elles viennent en plus des garanties légales et sont, par exemple, la garantie de certains matériaux. Attention toutefois aux arnaques ! Lisez bien votre contrat et les petites lignes en bas avant toute signature d'acceptation ! Ce seront quelques centaines d'euros d'économisées en cas de pépin !

Ravalement de façade : les petits plus à connaître

Un ravalement de façade est considéré comme des travaux d'amélioration. Vous bénéficiez donc d'un taux de TVA à 10 %. Si vous en profitez pour effectuer des travaux d’amélioration énergétique, comme la pose d’un isolant à l’extérieur, vous pouvez bénéficier d’une TVA à 5,5 % et éventuellement demander des aides de l'Agence Nationale pour l'Amélioration de l'Habitat (ANAH). Les collectivités territoriales peuvent parfois verser des subventions. Alors, qui ne tente rien n'a rien : faites une demande !

Bon à savoir : maître d'œuvre, maître d'ouvrage, kézako ?

Vous allez sans doute entendre ces deux expressions pendant l'exécution de vos travaux, encore faut-il savoir ce qu'il en est. Le maître d'ouvrage, c'est la personne qui demande les travaux sur un ouvrage, en l'occurrence, vous. Le maître d'œuvre est la personne qui exécute les travaux, ici, l'entreprise.

S’il n’est pas obligatoire de faire un ravalement de façade tous les 10 ans, entretenir les murs extérieurs de son logement est une obligation. Simple décapage ou réel ravalement : si les travaux prennent trop d’ampleur, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel.

Tous les guides maison
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.