Comment fabriquer une litière « maison » pour son chat ?

Mustapha Azzouz - publié le 22/12/2020 à 11:00

La France compte plus de 14 millions de chats, et la majorité d’entre eux utilisent une litière pour faire leurs besoins. Coûteux et peu écologiques, ces petits gravillons peuvent toutefois être remplacés par des matières plus vertes et moins chères. Vous vous demandez comment fabriquer une litière « maison » pour son chat ? Voici tout ce que vous devez savoir.

Les avantages de la litière faite maison

Fabriquer une litière pour chat « maison » a de nombreux intérêts.

Une solution écologique

La majorité des litières sont composées d’argile. Non seulement cela génère beaucoup de poussière à l’utilisation, mais c’est en plus une matière qui n’est pas recyclable. Par ailleurs, les litières sont souvent parfumées et/ou colorées à l’aide de produits chimiques. Enfin, une fois jetée, la litière de chat termine sa course en incinérateur, un mode de traitement des déchets particulièrement polluant.

Une litière « maison » pour une meilleure santé

Si les parfums ajoutés à la litière permettent de masquer certaines odeurs, ces substances chimiques tout comme les colorants parfois utilisés peuvent représenter un danger pour la santé de votre chat. Par ailleurs, une étude conduite au centre hospitalier Saint-Joseph–Saint-Luc de Lyon en 2015 a révélé les effets néfastes des particules fines contenues dans la poussière de litière pour chat. Leur teneur en argile et en silice pourrait ainsi provoquer des maladies pulmonaires.

Une réponse économique

Il faut compter au moins 33 kilos de litière par an pour répondre aux besoins d’un chat. Cela varie selon les habitudes de chaque propriétaire, mais aussi en fonction du chat qui peut, dans certains cas, faire ses besoins en extérieur. Même en utilisant de la litière premier prix, il faudra compter plusieurs dizaines d’euros pour le budget consacré à la litière, alors autant en préparer une soi-même.

Bon à savoir : les animaux de compagnie, un sacré business

En 2019, les Français ont dépensé 4,6 milliards d’euros pour prendre soin de leurs animaux de compagnie. Pas moins de 3,3 milliards se sont ainsi envolés en pâtées, croquettes et autres gourmandises. Pour un propriétaire de chat, la facture annuelle moyenne s’élevait ainsi à 304 €, et il y a fort à parier que la litière représentait une bonne partie de ce budget. (source Ipsos)

Quelles qualités pour une litière « maison » pour son chat ?

Pour que la litière « maison » tienne toutes ses promesses, vous devez faire attention aux critères suivants :

  • Utiliser des matières biodégradables pour agir véritablement en faveur de la préservation de l’environnement ;
  • Choisir une substance qui n’a subi aucun traitement chimique. Vérifiez donc qu’aucun fongicide ou pesticide n’a été utilisé ;
  • S’assurer qu’elle absorbe bien les odeurs. S’il est difficile de mesurer cette caractéristique, sachez que la norme NF exige qu’une litière capte au moins 80 % des odeurs pour être commercialisée ;
  • Trouver une matière qui absorbe au moins une fois son poids en urine et reste sèche.
  • Choisir une litière qui ne créera pas un nuage de poussière quand vous la manipulerez et qui ne s’immiscera pas entre les coussinets des pattes de votre chat.

Bon à savoir : les chats, de grands maniaques

Si les odeurs de litière sont désagréables pour nous, elles le sont également pour votre chat. Nos compagnons à 4 pattes y sont en effet particulièrement sensibles et apprécient plus que tout les litières propres. Pour bien faire, il est essentiel de nettoyer le bac tous les jours et de changer la litière au moins toutes les semaines.

Les matières à privilégier pour une litière « maison »

Vous aurez différentes options pour fabriquer votre litière vous-même. Les plus courageux pourront ainsi confectionner de la litière en papier. Pour cela, il vous faudra :

  • Recouvrir un grand volume de papier déchiqueté avec de l’eau chaude additionnée de liquide vaisselle ;
  • Une fois le papier décomposé à 75 %, égouttez le tout dans une passoire ;
  • Saupoudrez de bicarbonate de soude et rincez à l’eau claire pour bien mélanger ;
  • Essorez puis faites sécher à plat durant 4 à 5 jours avant d’utiliser le résultat comme litière pour chat.

Si vous avez peur de manquer de temps, vous pouvez opter pour des litières prêtes à l’emploi, respectueuses de l’environnement, de la santé de votre chat et de la vôtre. Parmi les matières naturelles à privilégier, vous retrouverez :

  • Les granulés de bois : ils ont l’avantage d’être très absorbants et de parfaitement contrôler les odeurs. Ils se décomposent sous l’action de l’humidité et ne créent ainsi pas de poussière. Pour que cette solution soit particulièrement économique, achetez vos granulés de bois dans de grands contenants prévus pour l’alimentation des poêles. Il s’agit du même produit que pour les litières, mais avec un prix bien plus intéressant.
  • La paille : déjà utilisée pour les rongeurs, la paille peut tout à fait convenir à une litière pour chat. Veillez toutefois à la changer tous les jours, car elle ne capte pas très bien les odeurs.
  • La sciure de bois : on en trouve dans le commerce et, si vous avez une scierie près de chez vous, vous pourrez même en récupérer gratuitement. Elle affiche les mêmes propriétés que les granulés de bois.
  • Le lin : c’est la tige du lin qui est utilisée pour fabriquer cette litière écologique. Ses qualités d’absorption de l’humidité sont bonnes à condition de penser à la mélanger fréquemment. En revanche, côté odeurs, le résultat n’est pas optimal.
  • La rafle de maïs : cette litière « maison » pour chat est fabriquée avec la partie centrale des épis, celle qui retient les grains. Elle est broyée et débarrassée de ses poussières pour une utilisation aussi agréable pour les matous que leurs propriétaires. C’est une matière absorbante.
  • Le sable : les chats raffolent du sable. Attention cependant à ne choisir cette solution que si votre bac à litière se trouve dans une pièce à part comme un garage par exemple. En effet, le sable a tendance à s’accrocher aux pattes des chats qui sèment ensuite les grains partout dans la maison.

Quel que soit votre choix de litière pour chat faite maison, pensez toujours à porter des gants lorsque vous manipulez le bac. Nettoyez-le soigneusement au savon avant de le laisser entièrement sécher. Une cuillère à soupe de bicarbonate de soude dans le fond du bac boostera les propriétés anti-odeurs de votre litière que vous prendrez soin de répartir en une couche de 3 cm.

Écologique, économique et bien meilleure pour votre santé et celle de votre chat, la litière « maison » n’a que des avantages. Prêt à vous y mettre ?

Tous les guides maison
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.