Potager facile : Comment planter les poireaux ?

La rédaction - publié le 03/09/2019 à 14:30

Le poireau est l'un des légumes préférés des français. Il est utilisé dans de nombreuses recettes de cuisine régionale. Selon qu'on est un jardinier chevronné, ou bien qu'on s'essaye au potager, les modes de culture diffèreront, en effet, la culture du poireau n'est pas si simple. On pourra distinguer les cultures des poireaux d'été et poireaux d'hiver, la culture hâtive ou normale, et encore, gérer les semis ou acheter des plants à repiquer.

Semer les poireaux :

C’est une étape à réaliser sous abri pour assurer bon développement des plants de poireaux. C’est vrai aussi pour la sélection des plants, à repiquer dans un deuxième temps, qui sera également facilitée. il est conseillé de d’étaler les semis entre février et mai, de façon à récolter les poireaux d’été jusque décembre et les poireaux d’hiver jusque le mois de février suivant.

Repiquer les poireaux au potager :

Le terrain doit être nettoyé de tous cailloux et rendu assez meuble. La terre peut être amendée avec du compost pour améliorer sa capacité nourrissante.Pour obtenir une parcelle régulièrement plantée, délimitez-là, puis, au cordeau, faites des lignes parallèles tous les 30 centimètres. Vous pouvez également vous munir d’un gabarit pour planter les poireaux toujours à même distance. Avec un plantoir, préparez les trous peu profonds qui recevront les poireaux. Ils doivent être distants entre eux de 15 cm environ. Placez les plants de poireaux à environ 5 cm de profondeur. À l’aide du plantoir, ramenez et tassez la terre contre les poireaux. Répéter l’opération pour tous les plants et ajoutez de la terre là où il en manque. Arrosez largement.

Entretien des plats de poireaux

C’est la partie blanche du poireau la plus tendre à déguster. Tout au long de la sa croissance, il faudra le buter pour le blanchir. C’est à dire faire remonter la terre, le long du poireau, à sa base. Cette action aura pour effet de l’enterrer toujours un peu plus à chaque buttage. La partie non-exposée blanchira.Pour réaliser cette opération, il faut gratter la terre entre les lignes et les plants de poireaux, avec une serfouette côté pointu, ce qui permet de créer un petit talus naturel. Effectuez ce geste tout en faisant remonter la terre à la base du poireau pour produire une motte. Attention de ne pas abimer les plants de poireaux pendant cette opération.

Récolter le poireau :

Environ 5 mois après les semis, récoltez les premiers poireaux, généralement à partir de juillet-août.Ils se conservent très bien en terre, alors, privilégiez la récolte au dernier moment en fonction de vos besoins. Les poireaux peuvent être récoltés de l’été à l’hiver, en fonction de l’étalement des semis et des variétés cultivées. Ils résistent bien aux températures négatives (-7°C) et pour certaines variétés jusque -20°C.

Poireau et maladies

Le poireaux est un légume très sensible aux maladies, notamment le mildiou pour le plus connu, la rouille, la pourriture des bulbes, la mouche... Et d’autres encore.Respectez bien la rotation des cultures car les maladies peuvent atteindre toute la famille des alliums. Il est même conseillé de ne pas cultiver les uns à proximité des autres par exemple échalottes et poireaux.La pourriture est un champignon qui ne se propage pas dans le sol sur la distance, ce qui permet d’isoler et d’arracher les plants malades, mais la maladie peut tout de même contaminer les autres plants dans un rayon d’1 mètre. Le champignon peut également rester en terre et se réactiver dès que les conditions seront réunies. Le champignon s’attaque aux bulbes et aux racines : le plant ne se nourrit plus, il jaunit et meurt.En prévention contre la pourriture, traitez les jeunes plants avant le repiquage avec un poudre de lithothamne. Si vous achetez des plants, ils doivent être homologués.En général, n’arrosez pas les poireaux eux-mêmes mais la terre, que vous laisserez sécher entre 2 arrosages. Il est impératif d’être attentif aux premiers signes des maladies pour intervenir rapidement, soignez quand c’est possible et arracher les plants atteints.

Tous les guides maison
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.