Comment choisir son poulailler ?

Anne-Sophie O - publié le 03/04/2020 à 12:00

Vous avez pris la décision d'adopter des poules ? Félicitations ! Avant d'acheter vous poules, vous allez devoir leur prévoir un poulailler et un enclos. On vous donne quelques astuces pour bien choisir votre poulailler.  
 

Un poulailler adapté

Le choix de votre poulailler va être déterminé par le nombre de poules que vous souhaitez adopter. Plusieurs possibilités s'offrent à vous : un poulailler avec un enclos à la même hauteur, ou un enclos au rez de chaussée et un poulailler à l'étage. Ce dernier type de poulailler est idéal si vous avez une petite surface. 

Combien faut-il d'espace pour accueillir des poules ? 
La poule étant un animal social qui a l'habitude de vivre en groupe, on vous déconseille d'adopter une seule poule. Celle-ci risquerait d'être perturbée, de ne pas pondre et de se laisser mourir. 

En terme de superficie, l'important est la surface au sol : comptez au minimum 1,5 m2 par poule. Plus le poulailler et l'enclos seront grands, plus les poules seront bien installées et pondront. Investir dans un poulailler suffisamment grand est donc synonyme de rentabilité sur le long terme.  

La disposition du poulailler est capitale : les poules sont des animaux délicats qui craignent les changements de température, l'humidité, la chaleur excessive. Pour toutes ces raisons, il faudra veiller à installer le poulailler à l'abri des courants d'air. Prenez le temps de réfléchir à l'endroit où vous allez installer la porte : cette dernière doit être opposée au vent et à la pluie. Si vous le pouvez, on vous conseille de choisir un poulailler avec un abri au dessus de la porte qui empêchera la pluie de mouiller la litière du poulailler.  

Un poulailler se compose généralement d'un espace de vie / de sommeil avec des perchoirs, de pondoirs ... Concernant l'entretien du poulailler, comptez une heure par semaine environ. Ce temps peut être optimisé en fonction du choix du matériau de votre poulailler : si vous choisissez un poulailler en plastique, l'entretien sera plus facile que pour un poulailler en bois. 

Dernier élément à prendre en compte : l'accessibilité de votre poulailler. Si vous adoptez des poules pondeuses, vous allez récupérer des œufs frais chaque jour. Les pondoirs devront donc être facilement accessibles. 
 

A quoi sert un poulailler ?

  • Protéger contre les prédateurs

Un poulailler a plusieurs fonctions : protéger contre les nuisibles. Les prédateurs des poules sont les fouines, les renards et les belettes. Pour un maximum de sécurité, le poulailler devra disposer d'une porte (à fermer chaque soir), le pondoir (s'il est accessible depuis l'extérieur) devra être sécurisé. L'idée étant de rendre le poulailler complètement clos. Une belette se faufilera facilement dans un petit trou et un renard trouvera rapidement comment faire sauter un crochet. Pour plus de sécurité, nous vous recommandons d'utiliser des verrous. 

Les clôtures de l'enclos assurent également la sécurité des poules. On vous recommande de choisir un grillage solide et enterré sur 30 ou 40 cm. Vous pouvez également disposer des dalles au sol devant le grillage pour empêcher les prédateurs de creuser et de se glisser sous le grillage.  

Si vous vivez à la campagne, des dispositifs de sécurité peuvent être un bon investissement : caméra de surveillance, clôture électrique, détecteur de mouvement .... 

Astuce Radins : les prédateurs sont sensibles au bruit et aux odeurs. Vous pouvez laisser vos cheveux ou des poils de chien près de l'enclos. Pour le bruit, une petite radio allumée près du poulailler fera très bien l'affaire. 

  • Protéger contre le froid et l'humidité

Les poules sont très sensibles à l'humidité et au froid. Elles peuvent rapidement être malade si elles n'ont pas d'endroit pour se protéger. Le poulailler constitue un refuge : il devra être accueillant. Vous pouvez recouvrir le sol de paille, de foin, de sable ou encore de copeaux dépoussiérés. 

Les accessoires du poulailler

Afin d'améliorer le confort de vos cocottes, il est possible de prévoir quelques accessoires. 

- Les perchoirs : beaucoup de poules (comme les oiseaux) aiment dormir perchées. Elles auront donc besoin d'un perchoir. Attention, de nombreux poulaillers du commerce sont dotés de pondoirs trop étroits qui ne conviendront pas. Pour être confortable et utilisé par une poule, un pondoir devra être suffisamment large pour permettre à la poule de poser sa patte à plat. 

- La porte automatique : si vous êtes souvent absent, on vous recommande d'investir dans une porte automatique pour poulailler, programmable, elle permettra à vos poules de sortir dès le lever du jour et se fermera à la tombée de la nuit, une fois vos poules en sécurité à l'intérieur du poulailler.  

- Un préau dans l'enclos : pour protéger les poules de la pluie ou du soleil, un préau peut être installé. Vous pouvez facilement le fabriquer vous-même. 

- Les mangeoires & abreuvoirs : si vous êtes régulièrement absent, on vous recommande d'installer une mangeoire. Vous pouvez aussi donner des graines directement dans l'enclos chaque jour. 
L'abreuvoir est indispensable. Les poules doivent toujours avoir de l'eau fraîche à disposition. 

- Une balançoire à poule : vous l'avez compris, les poules aiment beaucoup se percher en hauteur. Vous trouverez de nombreuses balançoires dans le commerce mais vous pouvez également la fabriquer vous même.  

A lire aussi : Comment bien choisir ses poules pondeuses ?  

Tous les guides maison
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.