Les différents types d’isolants

Florian Billaud - publié le 06/09/2019 à 11:00

Sauvegarde de l’environnement, transition énergétique, économies d’énergie… À l’heure où les consciences s’éveillent quant à notre impact sur l’environnement, il devient primordial de mettre en œuvre les solutions pour le limiter. Cela passe souvent par un questionnement complet sur les performances énergétiques des habitations, et notamment sur la qualité de l’isolation. Une isolation mal réalisée ou détériorée a de lourdes conséquences sur la déperdition énergétique d’un logement.

Définir les besoins en isolation de votre logement

Vous trouvez que vos factures d’énergie sont trop élevées ? Vos sols et murs vous semblent bien froids ? Vous percevez des courants d’air dans la maison ? Votre isolation n’est sans doute pas ou plus performante. Cependant, pour corriger le problème, il ne suffit pas d’acheter un isolant ou de nouvelles fenêtres et d’installer le tout. La meilleure solution consiste à faire réaliser un diagnostic de performance énergétique afin de déterminer tout d’abord à quel niveau se situe l’habitation en termes de performances énergétiques et, surtout, quelles en sont les causes.

Les combles et la toiture sont la principale porte de sortie pour la chaleur. On constate qu’en moyenne 30 % de la chaleur s’échappe par le haut. Il est donc indispensable que cette partie de votre logement soit bien protégée avec des isolants de qualité. Cependant, les murs, les fenêtres et les sols sont les autres portes de sortie pour la chaleur accumulée dans votre habitation.

S’il s’avère lors du bilan que votre habitation perd sa chaleur par le bâti (murs et toit), il faudra alors réaliser des travaux d’isolation avec des matériaux adaptés.

Bien choisir le matériau d’isolation

Pour bien choisir votre matériau d’isolation, vous devez commencer par vous poser 5 questions.

Quel isolant dois-je retenir pour ce que je veux isoler ?

Le produit adapté ne sera pas le même selon que l’on souhaite isoler ses combles perdus, sa toiture ou ses murs. De même, le choix d’une isolation extérieure ou intérieure entrera en compte.

Quelle est la performance du matériau d’isolation sélectionné ?

Un isolant thermique est caractérisé par un indice de résistance thermique (R). Plus l’indice est élevé, plus le matériau est performant. N’hésitez pas à demander conseil pour choisir l’indice le plus approprié.

Y’a-t-il des preuves de la performance de l’isolant ?

Pour s’assurer de la fiabilité de l’isolant, vérifiez qu’il est marqué CE (marquage obligatoire) et qu’il bénéficie d’une certification Acermi. Cette certification garantit ses performances et caractéristiques techniques.

Quel impact écologique a cet isolant ?

Il n’existe malheureusement pas encore de certification écologique pour les matériaux d’isolation. Il faudra donc vous renseigner par vous-même.

L’isolant retenu permet-il de bénéficier des aides à la rénovation énergétique ?

Outre le fait que les travaux doivent être réalisés par une entreprise RGE (Reconnu Garant de l’Environnement), le type de matériau utilisé entre aussi dans l’éligibilité aux différentes aides pour les travaux de transition énergétique.

Pour les portes et fenêtres, il existe également différents matériaux dont les caractéristiques d’isolation sont très différentes. Ces 5 questions pourront vous guider dans vos choix.

Les différents types d’isolants

De nombreuses solutions d’isolants s’offrent à vous afin d’isoler votre logement de manière à s’adapter à votre profil et à vos besoins.

Isolation naturelle ou écologique

Les isolants naturels trouvent leur origine dans des ressources renouvelables et se révèlent peu énergivores durant leur production. En revanche, certaines matières premières spécifiques et précises ne se trouvent pas en abondance ou seulement dans une région particulière. Respectueux de l’environnement, ces matériaux d’isolation regroupent de nombreux atouts. En plus d’augmenter votre confort et d’être faciles à manipuler, ils respectent les normes européennes et réduisent l’humidité. Voici des exemples d’isolants naturels : laines, plumes, lièges, fibre de bois ou encore feutre de lin.

Isolation minérale

Les isolants minéraux sont produits à partir de ressources abondantes telles que la roche volcanique, le basalte ou encore le sable. Ces isolants sont également bien souvent produits à partir de matériaux recyclés. Les matériaux d’isolation minéraux regroupent de nombreux points positifs. Ils se révèlent particulièrement efficaces en plus d’être faciles à installer. Le prix accessible fait de ce type d’isolant une bonne solution, d’autant plus que ces matériaux sont incombustibles et extrêmement durables.

Isolation synthétique

Même si les isolants synthétiques se révèlent de haute qualité, ils ne sont pas issus de matières renouvelables. En revanche, ils ne s’humidifient pas et possèdent une bonne résistance thermique. Vous retrouverez par exemple le polystyrène en tant qu’isolant synthétique.

Isolation nouvelle génération

Les isolants nouvelle génération vous permettent de profiter de produits extrêmement efficaces, mais à un prix plus élevé que pour les isolants classiques. Les aérogels, par exemple, sont issus d’un procédé de fabrication réellement performant. Composés à 99,8 % d’air, ils se révèlent d’une très grande légèreté et incompressibles. D’autre part, les panneaux isolants sous vide sont très efficaces.

À noter : il est possible d’accompagner les performances de l’isolation en elle-même avec une peinture isolante et/ou des textiles thermiques aux portes et fenêtres.

Travaux d’isolation, quel cout prévoir ?

 

Type d’isolation

Tarifs

Fenêtre triple vitrage

Entre 100 et 350 €/m²

Porte isolante

Minimum 300 €

Isolant mur, sol et toiture

Entre 5 et 15 €/m²

 

Concernant les isolants thermiques destinés à se retrouver dans les combles, le toit, les murs ou le sol, la différence de prix peut être considérable : les tarifs évoluent dépendamment du type d’isolant que vous choisissez.

Si vous décidez de faire appel à un professionnel, le cout sera certes plus élevé, mais vous bénéficierez de nombreux avantages. Par exemple, vous serez certain que le travail se révèle de qualité. D’autre part, vous profitez d’une garantie sur votre installation ainsi que sur le matériel tout en profitant d’une TVA réduite. L’installation d’isolant dans votre logement par un professionnel vous coutera en moyenne 30 €/m², 500 € pour une fenêtre triple vitrage et minimum 400 € pour un bloc-porte isolant.

Par ailleurs, dans le cadre de la transition énergétique, de nombreuses aides financières sont parfaitement accessibles pour contribuer au financement de vos travaux. Cependant, ces aides ne sont accessibles que dans le cadre de travaux effectués par une entreprise labellisée RGE. Exit les travaux maison, vous devrez faire appel à un artisan spécialisé. Attention, ce ne sont pas les seules conditions, pensez à vous renseigner avant de réaliser vos travaux d’isolation.

Tous les guides maison
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.