Acheter un VTT d'occasion : les points à vérifier

La rédaction - publié le 07/10/2019 à 14:30

Quand vous achetez un VTT d'occasion, vous ne bénéficiez plus de la garantie constructeur parce que celle-ci ne prévaut que pour le premier acquéreur. Ainsi, il importe de se montrer vigilant pour ne pas tomber sur un appareil en mauvais état. Voici un petit récapitulatif des points à vérifier avant d'acheter votre VTT d'occasion.

Le cadre, un élément crucial du VTT

Le cadre est la partie qui supporte tous les éléments périphériques du VTT. Afin d’assurer votre sécurité, il importe de bien vérifier son bon état avant d’acheter un VTT d’occasion. Si le cadre est défectueux, cela peut entraîner une défaillance des autres parties du vélo et causer éventuellement des accidents. Le cadre subit également diverses contraintes mécaniques. De ce fait, s’il n’est plus assez solide, il ne pourrait pas supporter les chocs, les vibrations, les sauts, et même le poids du cycliste.Quand vous inspectez le cadre d’un VTT, il importe de vérifier :

  • L’état de la peinture : si celle-ci est bien entretenue, cela signifie que le propriétaire a bien pris soin de son vélo. S’il y a des autocollants rajoutés ici et là, il convient de se méfier puisque ces stickers peuvent cacher des fêlures au niveau du cadre.
  • L’état des points de soudure : si vous constatez une fêlure au niveau des soudures, il convient d’être vigilant puisque cela signifie que le cadre est fragilisé.
  • L’existence de ruptures de fibres de carbone sur les cadres en matériaux composites.

La fourche, à vérifier impérativement sur un vélo d'occasion

Quand vous contrôlez un vélo d’occasion, il importe d’inspecter avec soin la fourche. Il est conseillé d’éviter les modèles dont les fourches comportent des fissures et des déformations au niveau des fourreaux. Si le VTT comporte une fourche hydraulique, vérifiez s’il n’existe pas de fuites d’huile : les traces d’huile se trouvent souvent sur les fourreaux.Pour vérifier si la fourche est en bon état, enfoncez profondément la fourche et puis relâchez d’un seul coup, les tubes doivent remonter facilement, sans à coup ni claquement. Par ailleurs, vous ne devez pas voir de goutte d’huile sur les joints spi.

Le jeu de direction, un point à contrôler

S’il fonctionne correctement, vous ne devez pas ressentir de résistance quand vous faites tourner la fourche. Pour savoir si le jeu de direction est comme il faut, mettez le vélo en position verticale en appuyant sur la roue arrière. Faites ensuite tourner le guidon de droite à gauche, si vous ne ressentez aucune résistance, cela signifie que tout est parfait. Pour compléter le test, posez le vélo sur ses deux roues, bloquez le frein avant et effectuez des mouvements secs de va-et-vient. Le mouvement doit être fluide tant au niveau des freins que sur la fourche.

Acheter un vélo d’occasion : vérifiez les transmissions

Sur un vélo en bon état, les plateaux et pignons ne doivent pas avoir de dents cassées, pointues ou tordues. Il ne doit pas non plus y avoir de jeu entre la chaîne et le plateau. Quand vous tirez sur les manivelles, le pédalier doit tourner librement, sans faire de bruit ni sensation de marquage.

L'état des roues, à vérifier sur les VTT pas cher

Les roues sont caractéristiques des VTT. Avant d’acheter, il importe de vérifier que les roues sont parfaitement gonflées et qu’elles ne comportent pas de traces d’impacts ou de réparation. Si les roues sont de moindre qualité, le freinage sera altéré et vous serez dans l’impossibilité de redresser les pneus. Vérifiez également qu’il n’y a pas d’écrous ou de rayons défectueux qui pourront rendre un éventuel démontage impossible dans le futur. Lorsqu’il s’agit de VTT pas cher, soyez attentif aux détails. Vérifiez que les moyeux sont en bon état, c’est-à-dire qu’ils ne comportent pas de marquage de chemins de roulement, etc.

L'amortisseur arrière pour les modèles tout suspendu

Si le VTT est un tout suspendu, vérifiez que l’amortisseur arrière est impeccable. Pour cela, enfourchez le vélo et pesez de tout votre corps en sautillant sur le vélo. L’amortisseur doit coulisser librement, sans faire le moindre bruit.

Tous les guides mobilité responsable
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.