« Coup de pouce vélo » de 50 euros : sera-t-il maintenu en 2021 ?

Paolo Garoscio - publié le 24/11/2020 à 09:30

Si avec l’hiver qui approche le vélo est sans aucun doute un peu moins utilisé, il n’en reste pas moins une évolution sociétale qui a été massivement adoptée durant la pandémie de Covid-19. C’est à la fois un geste barrière, puisqu’il permet de ne pas prendre les transports en commun, et un geste écologique, permettant de ne pas prendre la voiture. Des associations demandent donc au gouvernement de continuer à soutenir ce mode de transport.

gouvernement prime vélo réparation
Le gouvernement n'a pas annoncé si la prime de 50 euros pour faire réparer son vélo sera prolongée.

Maintenir le coup de pouce vélo en 2021

Lancée en 2020, le Coup de pouce vélo est une aide d’un montant somme toute léger mais qui a eu un énorme succès. Il s’agit d’une enveloppe de 50 euros pour financer une partie des réparations d’un vélo, permettant ainsi à son propriétaire de le réutiliser sans devoir en acheter un nouveau. Surtout que les vélos, ça se répare très bien !

16 associations, dans une tribune publiée mardi 24 novembre 2020, demandent donc au gouvernement de maintenir cette aide… car elle est censée prendre fin en 2020 et, pour l’instant, l’exécutif ne s’est pas prononcé sur une possible reconduction. Or, comme le soulignent les signataires de la tribune, « le dispositif incarne concrètement le concept souvent incompris d'économie circulaire, car il favorise la réparation et le ré-emploi ».

500 emplois créés

Outre les bienfaits pour l’environnement qui se retrouvent à plusieurs niveaux : mobilité écologique et durable, recyclage, réemploi, réparation (sans compter les bienfaits pour la santé de l’activité physique)… le coup de pouce vélo, selon les associations, aurait permis de créer 500 emplois dans la filière de la réparation de cycles. À l’orée de la pire crise économique de l’histoire moderne, pérenniser ces emplois serait une décision logique.

Les signataires demandent également au gouvernement de continuer d’investir dans le vélo dans sa globalité, notamment en attribuant un budget au « fonds vélo de 100 millions d’euros supplémentaires dès 2021 » ce qui permettrait de « sécuriser le financement de la pérennisation promise des aménagements de transition ». 

À lire aussi Vélo vs vélo électrique

Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.