Bien choisir son vélo hollandais

La rédaction - publié le 07/10/2019 à 14:30

Depuis quelques années, le vélo hollandais connaît un grand succès en France. Ce modèle équipe de plus en plus les services de vélos en libre-service. Les particuliers sont également nombreux à se laisser séduire par ce vélo urbain au design particulier.

Qu'est-ce qu'un vélo hollandais ?

Comme son nom l’indique, ce vélo est d’origine néerlandaise. Il est conçu spécifiquement pour un usage urbain. Il est très apprécié des étudiants et des travailleurs qui l’utilisent dans leurs déplacements quotidiens. Le vélo hollandais se démarque des autres modèles par sa solidité et son confort de conduite. On le reconnaît facilement à la forme particulière de son cadre qui lui donne une allure un brin vintage. Il est également équipé de toute une gamme d’accessoires pour le transport, comme un panier, une sacoche ou un porte-bagage.

Les avantages du vélo hollandais

Le vélo hollandais facilite la conduite en milieu urbain.

  • Ce modèle offre un confort optimal. Il permet d’adopter une position assise droite qui protège les épaules et le dos. Ce n’est pas le cas des vélos de course et des VTT qui obligent le conducteur à se pencher en avant.La selle en mousse rembourrée ou en cuir, le cadre en acier et les roues de grands diamètres amortissent efficacement les chocs dus aux irrégularités de la chaussée.
  • Son cadre haut s’adapte à la taille du cycliste. Il existe plusieurs hauteurs de cadre pour correspondre aux différentes morphologies. Ce vélo permet de mettre les pieds au sol à l’arrêt grâce à l’angle de 65° entre le tube de selle et le sol.
  • Il est équipé de tout l’éclairage nécessaire à une conduite de nuit. Les bandes réfléchissantes disposées sur le cadre et les catadioptres oranges placées sur les deux roues assurent une bonne visibilité sur la route. En outre, un phare LED ou halogène à l’avant et un feu à l’arrière permettent d’être mieux visible. Ils sont alimentés par une dynamo intégrée au moyeu.
  • Ce vélo nécessite très peu d’entretien. La boîte de vitesse intégrée dans le moyeu arrière demande un entretien tous les 5 000 km. Les freins également intégrés au moyeu sont protégés des intempéries et de la rouille, ils sont presque inusables. La chaîne large et robuste est réglable en tensions pour éviter les déraillements.
  • C’est un vélo propre qui vous permet de ne pas salir vos vêtements. Il est équipé de pare-jupes, de pare-boues très larges, et de bavettes anti-projection. La chaîne est entièrement carrossée pour éviter les taches d’huile. Le vélo hollandais est intégralement recouvert d’une peinture anti corrosion.

Les inconvénients du vélo hollandais

Le seul inconvénient de ce vélo est son prix qui tourne autour de 600 euros pour un modèle d’entrée de gamme et grimpe à 2 000 euros pour un modèle électrique. Toutefois, un vélo hollandais est très résistant et il dure longtemps. C’est un investissement à envisager si vous comptez vous déplacer quotidiennement à vélo.

Comment choisir un vélo hollandais ?

Avant d’acquérir un vélo hollandais pas cher, assurez-vous qu’il possède les équipements adéquats, à savoir :

  • Un rétropédalage ;
  • Des freins et la boite de vitesse intégrés au moyeu ;
  • Une chaîne solide et large ;
  • La présence d’accessoires adaptés à vos besoins : paniers, sacoches... ;

• Une hauteur de cadre conforme à votre taille.

Tous les guides mobilité responsable
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.