Comment choisir son vélo à assistance électrique ?

Anne-Sophie O - publié le 15/04/2020 à 17:45

Vous avez décidé de sauter le pas et d'acheter un vélo à assistance électrique. On vous aide à bien choisir votre vélo à assistance électrique VAE.

Vélo électrique ou VAE ?

Dans cet article, nous nous concentrerons sur les vélos à assistance électrique (VAE), qui atteignent en moyenne 25km/h. Il faut les différencier des vélos électriques qui peuvent atteindre plus de 40km/h et sur lesquels il n'est pas utile de pédaler. Ces derniers sont d'ailleurs considérés comme des cyclomoteurs.

Pourquoi acheter un VAE ?

Vous pouvez faire le choix d'acheter un vélo à assistance électrique pour faire des économies : en effet, sur de courts déplacements, un vélo électrique peut s'avérer très avantageux.  
Avec un vélo à assistance électrique :

  • vous monterez plus facilement les côtes,
  • vous arriverez à bon port sans transpirer même si vous avez le vent de face, 
  • vous pourrez faire des déplacements avec moins de fatigue comparé à un vélo "classique".  

Le vélo à assistance électrique est adapté aux personnes qui ne sont pas "sportives" ou aux personnes qui ne doivent pas faire d'effort physique intense à cause d'un problème de santé.

Le VAE vous permet aussi de gagner du temps, notamment si vous l'utilisez en ville, vous ne perdrez pas de temps à chercher une place de parking.

Les types de vélos à assistance électrique

Vous êtes convaincu ? Alors, il faut maintenant choisir *le type de vélo à assistance électrique* qui vous convient.

VTC : Le plus polyvalent, c'est le VTC à assistance électrique. Idéal pour aller au travail, faire quelques courses et profiter d'une promenade le dimanche. Si vous cherchez un vélo uniquement pour de courts trajets et que vous souhaitez le transporter dans le train ou le métro, on vous recommande de jeter un œil aux vélo à assistance électrique pliants.

VTT électrique : Si vous souhaitez plutôt rouler sur des chemins, voir à la montagne, le VTT à assistance électrique est celui qu'il vous faut !

Vélo de route électrique : Pour une pratique sportive intense, on vous recommande le vélo de route à assistance électrique. Sur certains, la batterie dans le cadre s'enlève, c'est alors à vous de choisir entre un usage classique et un usage avec assistance !

Le moteur et la batterie d'un vélo à assistance électrique

Une fois que vous avez choisi le type de vélo à assistance électrique qu'il vous faut, vous allez devoir choisir sa motorisation. Actuellement, il existe 3 grandes catégories : 
- Les moteurs sur le pédalier, 
- Les moteurs sur la roue arrière, 
- Les moteurs sur la roue avant.  

Globalement, c'est le moteur sur le pédalier que l'on retrouve sur de nombreux modèles. C'est la motorisation que l'on vous recommande si vous n'êtes pas très bricoleur, en effet, cela vous évitera bien des déboires en cas de crevaison contrairement à une motorisation sur une roue. Une motorisation sur le pédalier permet de conserver une grande stabilité sur des terrains avec du dénivelé très fort, c'est aussi ce type de motorisation qui sera la plus légère.

Les sensations pouvant varier suivant l'emplacement du moteur, l'idéal est de tester son vélo à assistance électrique.

Astuce Radins :  si vous achetez votre vélo à assistance électrique en boutique près de chez vous, n'hésitez pas à demander s'il est possible de le tester quelques heures ou quelques jours. Moyennant une caution, de nombreux magasins acceptent de faire tester des vélos (électriques ou non d'ailleurs).

Sachez que la puissance maximum du moteur sera de 250W. Si la puissance est supérieure, il ne s'agit plus d'un VAE mais d'un vélo électrique. La puissance de 250W est celle recommandée pour un VTT à assistance électrique utilisé en montagne.

On ne pouvait pas parler des vélos à assistance électrique sans parler des batteries. Aujourd'hui, la majorité des batteries sont au Lithium-ion. Elles ont l'avantage d'avoir une durée de vie assez longue et de pouvoir être rechargées à tout moment, pas besoin d'attendre que la batterie soit vide pour lancer un nouveau cycle de charge.

Quand vous choisissez votre batterie, regardez bien l'ampérage en heure et le voltage. L'ampérage vous donnera une idée de l'autonomie de votre vélo.  En effet, il existe de très fortes disparités selon les modèles de batterie : de 30 à 80 kilomètres d'autonomie.  Attention, cependant l'autonomie annoncée peut différer de l'autonomie réelle en fonction du dénivelé, du poids du cycliste, des conditions extérieures ...

Dernier point stratégique concernant la batterie : son emplacement : sur le cadre ou sur le porte bagages ou dans le cadre. On a une nette préférence pour une batterie sur le cadre, car elle ne vient pas déstabiliser le vélo en changeant le centre de gravité. Mais cette solution est plus chère puisqu'elle impose aux marques des frais de R&D pour développer un cadre adapté.  Sur les vélos de route à assistance électrique, certains modèles, ont une batterie intégrée directement dans le cadre : un bon point esthétique mais qui a un coût.

Pour une batterie au top, on vous recommande de faire confiance à des marques reconnues comme Bosch, Shimano, Continental ... 

Côté marques de vélos à assistance électrique,tournez-vous vers Giant, Trek, Moustache, Peugeot, Gitane. Pour les femmes, gros coup de coeur pour la marque Liv (version féminine de Giant) qui propose des modèles de vélos à assistance électrique et avec une body geometry adaptée aux corps des femmes.  
 

Quel budget pour un vélo à assistance électrique ?

Quel budget ? Vous trouverez des vélos à assistance électrique à petit prix, cependant, nous ne les recommandons pas car malheureusement, la qualité n'est pas toujours au rendez-vous. On vous recommande plutôt de vous tourner vers un vélo autour de 1000 / 1500€.  Il existe des aides pour acheter un vélo à assistance électrique moins cher !

Vous avez un vélo ? renseignez auprès du revendeur, certains proposent des reprises de votre ancien vélo, ainsi vous achetez votre vélo à assistance électrique moins cher.

A ce prix, quelques mesures simples permettent de limiter le risque de vol de votre vélo à assistance électrique. Pourquoi ne pas prendre une assurance pour votre vélo ?
 

Comment lutter contre le vol des vélos à assistance électrique ?

Votre vélo vient d'étre volé : retrouvez nos conseils pour savoir quoi faire !

  • Prenez une assurance pour vous protéger contre le vol.
  • Faire marquer son vélo
  • Retirer toujours la batterie sur un VAE
  • Utiliser un antivol en U et des accessoires pour protéger la selle, les roues. Toujours attacher son vélo à un point fixe et solide.  Plus votre vélo a de la valeur, plus votre antivol devra également en avoir, comptez 10% de la valeur de votre vélo.
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.