Comment choisir son casque de vélo ?

Marie Caillet - publié le 26/02/2021 à 14:30

Même s'il n'est pas obligatoire lorsque vous enfourchez votre vélo, le casque est fortement recommandé pour protéger votre tête : vous n'êtes pas à l'abri d'accidents qui peuvent vous causer lésions ou traumatismes crâniens. Prenez en compte quelques critères pour choisir le casque de vélo au meilleur rapport qualité-prix. 

Comment choisir la bonne taille ?

Le casque est un accessoire qui offre une protection maximale à votre tête en cas de chute ou de collision avec d’autres véhicules. Il fait partie de l'équipement de base du cycliste, même s'il n'est pas obligatoire. En tant que cycliste, vous êtes vulnérable, alors protégez-vous bien !

Le premier élément pour bien choisir son casque de vélo est la taille. Pour connaître votre taille de casque : mesurez votre tour de tête avec un mètre ruban en partant de 2 centimètres au-dessus de vos sourcils jusqu’à l’endroit le plus bombé à l’arrière de votre crâne.

  • Si votre tour de tête varie entre 53 et 56 centimètres, prenez la taille S ou XS.
  • Si elle fait entre 57 et 58 centimètres, optez pour le M.
  • Au-delà de 60 centimètres, c’est la taille XL qui vous convient.

Pour vous assurer que le casque est bien ajusté à votre crâne, secouez la tête d’avant en arrière et de gauche à droite : il ne doit pas y avoir de jeu. 

Le respect des normes de sécurité

Le casque est un atout supplémentaire pour votre sécurité à vélo. Choisissez par conséquent le modèle homologué CE EN 1078 + A1, ANSI et SNELL.

Ce matériel vélo doit également couvrir totalement votre crâne, depuis le front jusqu’à la partie arrière de la tête. Il est important qu’il puisse absorber une grande partie des chocs grâce à une structure résistante en carbone, en polycarbonate ou en titane.

La présence de protections constituées de mousse et de tissus détachables constitue un facteur de choix déterminant.

Une question de confort

Le casque ne doit ni vous gêner ni entraver votre vision. Il doit être fermement maintenu avec une sangle afin d’éviter qu’il ne puisse glisser en cas de choc. Les sangles doivent former un V sous l’oreille et il faut veiller à ce qu’elles maintiennent votre casque sans gêner vos mouvements ni être trop relâchées. 

La pratique du vélo entraîne une élévation de la température du cycliste. Le casque doit être suffisamment aéré afin de permettre à votre tête d’être ventilé. Plus il comprend des trous d’aération, plus vous tête pourra respirer.

Les casques vélo pèsent généralement entre 190 et 430 grammes. Vous pouvez choisir un modèle avec un poids compris entre 220 et 300 grammes pour être parfaitement à l’aise pendant l’effort. Si vous prévoyez de faire de longs trajets régulièrement pour le vélotaf, par exemple, privilégiez un casque léger.

Selon que vous rouliez en vélo de route, en VTT ou en vélo de ville, il existe un casque spécifique adapté pour chaque usage afin de vous offrir une sécurité maximale. Il faut impérativement changer de casque après 5 ans ou après une chute, même si vous ne décelez aucune détérioration apparente.

Tous les guides mobilité responsable
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.