Pourquoi développer la mobilité durable ?

Alexis Guiot - publié le 10/12/2020 à 12:00

Face à l’urgence climatique, il convient d’apporter les réponses les plus adaptées pour relever le défi écologique. Parmi les différentes solutions qui peuvent être mises en place, on retrouve notamment le plan de mobilité durable. Également appelée écomobilité, la mobilité durable a pour objectif de modifier efficacement nos habitudes de déplacement au quotidien. Cette nouvelle mobilité vise ainsi à remettre en question les moyens de transport que nous utilisons pour réaliser nos trajets du quotidien, notamment pour se rendre au travail. La question devient désormais un véritable sujet de politique et demande aux pouvoirs publics de repenser les mesures prises et notamment l’organisation de la circulation dans les villes. Afin de tout comprendre à la mobilité durable, ses enjeux, ses objectifs et ses implications, nous revenons ici en détail sur ce sujet, plus que jamais au cœur de l’actualité. 

La mobilité durable : qu’est-ce que c’est ?

La mobilité durable est un mouvement qui vise donc à repenser les manières de nous déplacer et notamment de réduire notre utilisation systématique de la voiture. Cette question s’avère particulièrement importante dans le cadre des zones urbaines où la présence des voitures est la plus problématique. En effet, dans de nombreuses villes, on observe un engorgement de la circulation automobile, entraînant ainsi une pollution particulièrement importante dans ces régions. Avec la mobilité durable, l’objectif est donc de s’intéresser aux différentes alternatives existantes et de voir quelles sont les plus adaptées pour réaliser certains trajets.

Si la mobilité durable remet en question notre utilisation de la voiture, elle n’a pas pour objectif de la bannir totalement de nos vies. L’idée est de trouver le moyen de transport le plus adapté en fonction de chaque trajet. Ainsi, lorsque vous partez en vacances, que vous réalisez de longues distances ou bien si vous habitez dans une zone non desservie par les transports en commun, l’utilisation de la voiture peut donc être pertinente vis-à-vis de la mobilité durable. L’objectif de cette mobilité est de réduire au maximum notre consommation d’énergie et nos émissions de gaz à effet de serre en optant pour le véhicule le plus adapté selon le trajet à réaliser. En ce sens, la mobilité durable prend donc en compte plusieurs éléments dans sa réflexion : environnement, aménagement du territoire, trajets à réaliser…

Quels sont les moyens de transport de la mobilité durable ?

Si l’utilisation de la voiture classique peut donc être pertinente avec la question du trajet à réaliser, l’objectif principal de la mobilité durable est de rechercher des alternatives à ce mode de transport particulièrement polluant. Parmi les différentes alternatives de mobilité à la voiture classique, on retrouve ainsi : 

  • La marche à pied
  • Le vélo
  • La trottinette
  • Le skateboard
  • Les transports en commun (métro, bus, tram, train…)
  • Le covoiturage
  • Les Nouveaux Véhicules Électriques Individuels (NVEI) : vélos électriques, trottinettes électriques, gyroroues, hoverboards…

En fonction de la distance à parcourir et de l’offre de moyens de transports, il sera possible de s’intéresser à la solution la plus adaptée et la plus pertinente vis-à-vis de la mobilité durable. 

Pourquoi développer la mobilité durable ?

La question de la mobilité durable apparaît donc comme parfaitement pertinente vis-à-vis de la problématique environnementale actuelle. Pour bien comprendre l’importance de développer ce nouveau type de mobilité, on peut mettre en exergue les principaux objectifs visés par celle-ci. 

Objectif environnemental

En France comme à l’échelle mondiale, la part des transports dans la pollution de l’air est l’une des plus importantes. Au niveau français, la voiture représente plus de 55% des émissions de gaz à effet de serre liées au transport. Un chiffre qui montre à quel point il est essentiel de repenser les manières de nous déplacer au quotidien. Si l'émergence de la voiture électrique représente une alternative intéressante à la voiture classique du fait qu’elle ne rejette pas de Gaz à Effet de Serre (GES), il est important de prendre en compte son impact environnemental avec notamment l’impact des batteries de ce type de véhicules. Afin de s’inscrire pleinement dans la transition écologique, il convient donc de repenser les manières de nous déplacer et de limiter au maximum l’utilisation des transports polluants dans le cas où des alternatives existent. 

Objectif de santé publique

Si les émissions de GES ont des impacts importants sur le changement climatique, elles en ont aussi sur la santé des populations. En effet, la pollution de l’air liée aux transports est à un niveau très élevé dans les zones urbaines et a des effets directs sur la santé. La dégradation de la qualité de l’air entraîne aujourd’hui de nombreuses pathologies chez les personnes habitant dans les régions les plus polluées : maladies cardio-vasculaires, cancer, asthme… Chaque année, on estime à environ 50 000 morts le nombre de décès liés à la pollution de l’air en France. En ce sens, la question de la mobilité durable représente donc un enjeu de santé publique particulièrement important. 

Objectif de réaménagement des territoires

Si la question de la mobilité durable remet notamment en question l’utilisation de la voiture en ville, elle impose également une réflexion sur l’accessibilité des transports en commun pour les zones rurales. A la ville comme à la campagne, il est donc important de repenser l’aménagement du territoire et les différents moyens de transport accessibles à la population. Cette condition est essentielle pour inciter au maximum à passer à la mobilité durable. La question de l’accès aux solutions de mobilité plus propres est donc un point particulièrement important pour assurer le passage à la mobilité durable.

Objectif économique

En plus de ces différents points, la mobilité durable dispose d’un potentiel conséquent en ce qui concerne les effets économiques bénéfiques qu’elle peut avoir. Dans un premier temps, le développement des moyens de transports plus propres représente tout un bassin d’emploi : recyclage des voitures classiques, développement des bornes de recharge, production de véhicules propres, industrie du cycle… De nombreux secteurs peuvent ainsi être affectés favorablement par le développement de la mobilité durable, tandis que celui de l’automobile classique a tendance à se détériorer de plus en plus ces dernières années. 

A cette opportunité formidable d’emplois que représente la mobilité durable, il faut ajouter le fait qu’en privilégiant des alternatives aux transports utilisant des énergies fossiles, l’Etat peut ainsi sortir de sa dépendance au pétrole. En effet, 99% des énergies fossiles utilisées en France sont importées. Un chiffre qui montre la dépendance du pays à la production mondiale du pétrole. Pour en sortir et réduire considérablement la facture, le passage à la mobilité durable est donc la solution idéale. En ce sens, l’écomobilité représente une formidable opportunité pour l’Etat et une réduction de son déficit.

De nombreux avantages pour la population

En laissant la voiture au garage au profit de modes de transport plus propres, vous pourrez profiter de nombreux avantages : 

  • Economique : diminution des frais de déplacement
  • Santé : participation à l’amélioration de la qualité de l’air et utilisation de moyens de transport bénéfiques pour la santé (vélo, rollers, skateboard…)
  • Gain de temps : particulièrement vrai en zone urbaine, les déplacements en voiture sont généralement plus longs qu’avec des moyens de transport alternatifs

En s’inscrivant dans la mobilité douce, les individus bénéficieront ainsi directement des différents avantages liés à ces modes de transports plus propres et plus agréables au quotidien.

Comment favoriser la mobilité durable ?

Le développement de la mobilité durable est une mission qui doit être réalisée par l’ensemble des acteurs de la société, à commencer par les pouvoirs publics. Pour cela, plusieurs mesures peuvent être prises avec notamment des incitations financières ou des bonus pour le passage à un moyen de transport plus propre : prime à la conversion, prime pour l’achat d’un vélo électrique… Il est également essentiel de développer au maximum un réseau de transport en commun durable afin de réduire efficacement l’empreinte énergétique de chacun. 

Pour renforcer ces mesures, les entreprises ont également un rôle à jouer. En effet, elles peuvent également faciliter le passage à une mobilité douce de leurs employés en les aidant financièrement notamment. Pour que la mobilité durable soit pleinement intégrée dans le quotidien de tous les français, il s’avère essentiel que tous les acteurs soient impliqués dans cette modification essentielle de nos habitudes de déplacement au quotidien.

La mobilité durable : un défi essentiel et bénéfique

La question de la mobilité durable se retrouve donc au cœur des débats qui entourent l’urgence environnementale. En plus d’être une solution pertinente pour répondre à ce défi, la mobilité durable présente de nombreux avantages pour la population et, plus largement, pour la société à de nombreux niveaux. Repenser les manières de nous déplacer s’avère donc indispensable pour réduire notre impact sur l’environnement et pour améliorer sensiblement notre quotidien. 

Si l’une des missions principales de la mobilité durable est de chercher les alternatives aux moyens de transport les plus polluants, l’objectif est de trouver le moyen de transport le plus adapté selon le trajet que vous souhaitez réaliser. Se pencher sur cette question s’avère particulièrement important pour les déplacements du quotidien et trouver les solutions alternatives à la voiture pour vous déplacer facilement. Dans cette modification de nos habitudes, les pouvoirs publics et les entreprises ont un rôle primordial à jouer afin d’inciter au maximum la population à modifier durablement et efficacement leurs habitudes. 

Tous les guides mobilité responsable
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.