Comment se déplacer à trottinette en ville ?

Alexis Guiot - publié le 24/08/2020 à 12:00

Parmi les modes de déplacements propres, la trottinette, et notamment la trottinette électrique, est en plein développement en France. Plus propre, rapide et agréable, ce mode de transport séduit de plus en plus et représente un moyen de déplacement particulièrement adapté pour les trajets intra-urbains. A Paris comme à Lyon et dans de nombreuses villes en France, ce mode de transport fait aujourd’hui pleinement partie de la circulation urbaine. Afin de respecter les règles d’utilisation et de vous déplacer en toute sécurité, nous revenons en détail sur les caractéristiques de ce moyen de transport et sur les règles de déplacement à respecter.
 

Pourquoi choisir la trottinette électrique ?

Avec la mise en place d’une assistance électrique, la trottinette a connue une seconde jeunesse. Depuis maintenant plusieurs mois, les trottinettes électriques mais également les trottinettes manuelles sont de plus en plus présentes au sein des villes françaises. Cette utilisation de plus en plus importante de ce mode de transport appartenant à la mobilité douce (vélo, roller, skateboard…), peut s’expliquer par plusieurs raisons.

Grâce à l’apparition de plusieurs compagnies de location de trottinettes en libre service, l’accès à ce mode de transport a été facilité. Selon vos préférences, vous pouvez ainsi opter pour les trottinettes en libre accès ou bien acquérir votre propre trottinette électrique. De par ses caractéristiques, elle présente plusieurs avantages : 

  • Dimensions et poids adaptés : les trottinettes électriques ont été pensées pour être facilement transportables et être peu encombrantes.
  • Entretien simple : contrairement à une voiture qui nécessite un entretien important, celui de la trottinette est très basique. 
  • Simple à prendre à main : ce moyen de déplacement est accessible à tous et ne nécessite aucun apprentissage particulier. 
  • Déplacements facilités : maniable et rapide, la trottinette électrique vous permet de passer partout et ainsi d’éviter les embouteillages. 
  • Facile à garer : qu’elle soit en libre service ou personnelle, la trottinette vous évite les problèmes de stationnement.
  • Moins de fatigue : vos déplacements sont libres et rapides, ce qui vous évite la fatigue des transports en commun ou des embouteillages en voiture. 
  • Réduction de la pollution : ne dégage pas de gaz à effet de serre et réduit également la pollution sonore dans les villes.

Les avantages de la trottinette électrique profitent donc à vous mais également à l’ensemble de la population puisqu’elle permet de remplacer la voiture pour vos déplacements en ville. Cette nouvelle solution de transport s’inscrit ainsi dans l’objectif de désengorgement des zones urbaines et dans la nécessité de réduire la pollution environnementale et sonore, particulièrement intense en ville.
 

Comment se déplacer avec une trottinette électrique ?

Prendre la voiture est aujourd’hui de moins en moins adapté pour les déplacements urbains et représente également une source importante de pollution. Afin de faciliter vos déplacements et de réduire votre impact environnemental, l'utilisation de la trottinette électrique est donc être une solution particulièrement adaptée pour vos trajets intra-urbain. En effet, ce moyen de transport s’avère être plus rapide, plus simple à garer et plus respectueux de l'environnement. Si la trottinette électrique est donc particulièrement adaptée pour vos déplacements en zone urbaine, plusieurs éléments doivent être pris en compte afin de vous déplacer en toute sécurité.

Comment bien rouler en trottinette ?

La trottinette électrique s’est donc imposée comme une véritable alternative aux moyens de transport urbains classiques. Apparue très rapidement dans nos rues, les pouvoirs publics ont néanmoins dû réglementer leur utilisation afin de réduire le nombre d’accidents impliquant les conducteurs de ces nouveaux engins. De ce fait, les utilisateurs de ce moyen de transport doivent emprunter les pistes et bandes cyclables ou les voies vertes lorsqu’elles existent. En l’absence de ces zones, les utilisateurs de trottinette électrique peuvent emprunter les routes qui sont limitées jusqu’à 50 km/h et uniquement en ville. Les trottinettes électriques sont également tolérées dans les aires piétonnes sous condition de rouler au pas (maximum 6 km/h) et sans gêner les piétons. Sauf exception, la circulation des trottinettes électriques sur les trottoirs est interdite.

Vigilance et conduite responsable

Dès lors que vous circulez en ville, il convient d’adopter une attitude responsable et d’être attentif à votre environnement. Ainsi, autant sur la route que sur les voies cyclables ou les trottoirs (lorsque c’est autorisé), les utilisateurs de trottinette électrique se doivent d’être prudent et d’adapter leur vitesse.

Des protections adaptées pour votre sécurité

Bien que le port du casque ne soit pas obligatoire, il est fortement conseillé. En effet, en tant qu’usager de la route, les risques de collision sont réels. Il est donc préférable de porter un casque dès lors que vous empruntez votre trottinette électrique. Afin d’être mieux protégé en cas de chute ou d’accident, il s’avère très utile de porter des équipements de protection supplémentaires : genouillères, coudières, gants. Lorsque vous conduisez de nuit ou si la visibilité est faible, pensez à être suffisamment visible en portant notamment un gilet réfléchissant. Pour être dans les règles, sachez qu’il est également nécessaire que votre trottinette soit équipée de plusieurs équipements de sécurité : klaxon, feux avant et arrière, freins et dispositifs rétro-réfléchissants.

Quelle vitesse en trottinette ?

L’un des problèmes que les autorités ont dû régler concernait la vitesse maximale des trottinettes électriques. Afin de réduire les risques d’accident, il est désormais interdit de dépasser les 25 km/h avec ce type de moyen de transport, et ce quelle que soit la voie empruntée. Dans tous les cas, cette vitesse est la limite à ne pas dépasser mais votre allure doit être adaptée en fonction de la présence des autres usagers et piétons.

Où garer sa trottinette électrique ?

Dans le cas où vous avez votre propre trottinette électrique, il est préférable de l’avoir chez vous ou bien à votre bureau afin d’éviter les risques de vols. Si vous empruntez une trottinette en libre-service, sachez que leur stationnement est désormais réglementé. En effet, au moment de leur arrivée dans les rues de Paris, ces trottinettes ont encombré les trottoirs. Afin d’éviter ces problèmes de stationnement, il est désormais interdit de ce stationner sur les trottoirs parisiens sous peine d’amende. Des emplacements dédiés au stationnement de ces nouveaux véhicules ont été spécialement créés. 

Faut-il être assuré ?

Différente d’une voiture, la trottinette est cependant un véhicule motorisée et les risques de chutes ou d’accident avec autrui existent. Pour cette raison, il est obligatoire d’être couvert, au moins avec une assurance responsabilité civile pour protéger les tiers impliqués dans un accident ou les biens endommagés. En règle générale, cette garantie est comprise dans votre assurance habitation. Dans le cas où vous empruntez régulièrement ce mode de transport, il est conseillé de souscrire à des garanties complémentaires afin de couvrir les éventuels dommages corporels.

Quelques règles complémentaires à respecter

Les pouvoirs publics ont également réglementé l’âge minimum requis pour utiliser ces nouveaux moyens de transport. Désormais, il est obligatoire d’être âgé d’au moins 12 ans pour emprunter une trottinette électrique. En cas de contrôle, si cette règle n’est pas respectée, les parents de l’enfant devront seront sanctionnés d’une amende.

Toujours dans l’objectif de réduire les risques d’accident et de rendre plus sûre l’utilisation de ce type de nouveaux véhicules, il est également interdit d’être à plus d’une personne lorsque vous conduisez une trottinette électrique. Une amende est également prévue dans le cas où cette règle n’est pas respectée.
 

Comment se déplacer en toute sécurité en trottinette ?

Très simple à prendre en main et à utiliser, il convient néanmoins de suivre quelques règles de sécurité pour éviter les accidents et les chutes. Ainsi, il est nécessaire d’être vigilant aux autres usagers et piétons présents. De plus, lorsque vous circulez avec ce type de véhicule électrique, les éléments météorologiques, l’état du sol et l’environnement doivent être pris en compte : 

  • Sur sol humide : les risques de glisser sont particulièrement élevés sur certaines zones (plaques d’égout, passages piétons, grilles d’évacuation…).
  • Sur sol sec : les gravillons, les feuilles ou les éventuels trous sur la chaussée sont des dangers à surveiller. 
  • En descente : une bonne maîtrise de la vitesse est particulièrement essentielle lorsque vous êtes sur une route descendante.

L’utilisation de la trottinette électrique en ville présente donc des avantages non négligeables. En effet, parfois plus rapide que d’autres moyens transports, facile à utiliser et réduisant votre empreinte écologique, ce type de véhicule électrique est donc une alternative particulièrement intéressante pour des déplacements courts en zone urbaine. Accessible à tous, il convient cependant de rester vigilant et de suivre les règles fixées par les pouvoirs publics afin de garantir votre sécurité ainsi que celle des autres sur la route.

Dans la capitale ainsi que dans de nombreuses villes en France, la trottinette a désormais une place importante dans la circulation urbaine. Pouvant être emprunté sur des courtes durées, ce nouveau moyen de transport est parfaitement adapté aux nouvelles habitudes de consommation et de déplacements en ville. Pour éviter l’agitation des transports en commun (métro, bus, tram) et pour des déplacements moins fatigants qu’à vélo, optez donc pour la trottinette électrique. 
 

Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.