Vélo hybride ou vélo de course : lequel choisir ?

La rédaction - publié le 07/10/2019 à 14:30

Connaître la future utilisation de votre futur vélo est important avant de l'acquérir. En effet, il faudra orienter votre décision selon que vous souhaitez vous en servir pour faire des promenades familiales, vous rendre au travail ou pour ressentir la griserie de la vitesse au guidon.

Qu'est-ce qui distingue le vélo hybride ?

Comme son nom l’indique, le vélo hybride est le fruit du croisement entre un VTT et un vélo de course. Il ne conserve que les avantages procurés par chaque type de monture, notamment :

  • Un cintre droit pour un confort optimal ;
  • Des pneus d’une largeur de 28 à 42 mm afin de mieux absorber les aspérités de la route et d’offrir une plus grande stabilité au coureur ;
  • Une position plus relevée du corps ;
  • Un poids plus léger par rapport aux autres vélos ;
  • Une vitesse plus grande grâce à des composants plus légers

Qu’en est-il du vélo de course ?

Il s’agit d’un modèle destiné à avaler les kilomètres à une vitesse élevée sur du bitume ou une route pavée. Le vélo de course possède :

  • Un poids extrêmement léger qui varie entre 5 et 10 kilos, dû essentiellement à une sélection minutieuse de composants comme le cadre qui peut être en aluminium, en titane, en carbone ou en acier.
  • Des pneus étroits d’une largeur de 23 mm et une pression plus élevée afin de réduire au maximum la friction au sol et atteindre ainsi une vitesse élevée.
  • Une position plus penchée en avant afin de réduire la résistance à l’air et augmenter votre vitesse.

Que choisir entre vélo hybride et vélo de course ?

  • Le vélo de course est plus léger que l’hybride, ce qui lui permet d’atteindre des vitesses plus rapides. Par contre, vous devez rester penché vers l’avant durant tout le trajet et la selle est également étroite sur ce type de vélo, ce qui explique que le vélo hybride offre davantage de confort au cycliste.
  • Les roues plus larges du vélo hybride absorbent mieux les chocs dus aux aspérités de la route. Elles vous permettent également de vous aventurer sur les chemins de terre et de gravier, sans craindre les crevaisons. En contrepartie, cela entraine une plus grande friction au sol et la position du corps plus relevée offre une plus importante résistance à l’air, ce qui réduit sensiblement la vitesse.
  • Les vélos hybrides disposent généralement de freins plus puissants que leurs homologues de course, car ils ont un poids plus important et sont souvent dotés d’accessoires comme un porte-bagage, un panier ou des sacoches latérales. De leur côté, les vélos de course sont plus stables, car ils possèdent un empattement plus grand, c’est-à-dire que la distance entre les deux roues est plus importante.

Si vous souhaitez disposer d’un vélo polyvalent que vous pouvez utiliser autant en ville que pour vous rendre au travail, faire vos courses ou pour faire une promenade en famille le weekend, le vélo hybride est l’idéal. Si au contraire, vous avez envie de parcourir des kilomètres de bitumes à toute vitesse, le mieux est d’opter pour un vélo de course.

Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.