Soldes : les règles à respecter en période de crise sanitaire

Paolo Garoscio - publié le 15/07/2020 à 08:00

Mercredi 15 juillet 2020, c’est enfin le retour des soldes en France. Cette période de promotions a été repoussée, elle devait commencer fin juin 2020, pour cause de coronavirus et afin de permettre aux commerçants d’écouler leurs stocks avant d’avoir à les brader. Mais à l’instar de toute l’année 2020, les soldes d’été seront un peu particuliers.

soldes été 2020 règles sécurité sanitaire
Les soldes d'été 2020 s'annoncent très particuliers.

Les règles sanitaires restent en vigueur

Si vous comptez arpenter les magasins pour trouver de bonnes affaires, sachez-le : les règles sanitaires pour lutter contre le coronavirus Covid-19 ne seront pas allégées. Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, a été clair sur RTL le 13 juillet 2020 : il n’y aura « aucun allègement des règles sanitaires au moment où il y a un risque de reprise de l’épidémie. Ce serait tout simplement irresponsable ».

Les commerçants devront s’y faire, tout comme les clients. Car les soldes d’été avec des règles sanitaires aussi particulières que celles prises pour lutter contre l’épidémie de Covid-19, voilà qui va rendre les choses un peu compliquées.

Quelles sont les règles sanitaires dans les magasins ?

Pour commencer, vous l’aurez compris, le port du masque est fortement conseillé et pourra être rendu obligatoire par les commerçants qui le souhaitent. « Pas de masque, pas de bonnes affaires », voilà le slogan des soldes d’été 2020.

Avec le masque restent d’actualité le gel hydroalcoolique ou encore la distanciation sociale, ce qui va clairement réduire l’afflux de clients, surtout dans les petites boutiques. Et il risque d’y avoir des files d’attente à l’entrée des grandes enseignes. Armez-vous de patience.

Quant à ce qui est des vêtements, sachez-le : les cabines d’essayage seront au mieux rares, au pire inaccessibles… Et tout vêtement qui aura été essayé devra être mis en quarantaine pendant 24 heures avant de pouvoir retourner dans les rayons.

Attention, en outre, à vos droits : si un article soldé bénéficie de la même garantie qu’un article non soldé en cas de défaut de fabrication non apparent (vice caché), le commerçant n’a aucune obligation de reprendre ou rembourser un article qui ne serait pas à votre taille ou qui ne vous plairait finalement pas (et ce, qu’il soit soldé ou non). Si vous ne pouvez pas l’essayer, pour cause de Covid-19 par exemple, renseignez-vous bien auprès du magasin sur sa politique d’échange et de remboursement.

Vous aimerez aussi : Les 12 règles d'or d'un radin lors des soldes

Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.