Jugée « trop sexy » sur Instagram, la pompière est licenciée

Paolo Garoscio - publié le 21/05/2020 à 11:00

Si on ne peut jamais trop répéter qu’il faut faire attention à ce qu’on poste sur les réseaux sociaux, que ce soient des photos sexy ou bien des vidéos de soirées (ça peut toujours se retourner contre vous), l’histoire de cette pompière américaine est quelque peu étonnante.

licenciement instagram photo sexy pompière
Des photos jugées trop sexy ont entraîné le licenciement d'une pompière.

Sexy et pompier, d’accord, mais pas sur Instagram

L’affaire remonte à août 2019, mais elle est revenue sur le devant de la scène en février 2020 après que la concernée a décidé d’attaquer en justice son ancien employeur. Presley Richard estime en effet avoir été victime d’un licenciement abusif à la suite de la gestion un peu particulière de son compte Instagram personnel.

Sur celui-ci, avant son licenciement, la pompière alternait les photos de ses séances de sport en tenue très moulante avec des photos et vidéos de son travail de pompière et secouriste. Une manière de montrer qu’une femme peut à la fois sauver des vies en tenue de pompière et être sexy durant son temps libre. Mais sa hiérarchie n’a, semble-t-il, pas apprécié ce qui était pourtant un message très féministe.

Obligée de quitter son poste

Selon ce qu’elle relate au média Vice, ses supérieurs de l’Ever Fire rescue au Colorado lui auraient demandé de retirer les photos de son compte. Ce qu’ils n’appréciaient pas, n’étaient pas les photos en elles-mêmes, mais l’absence de distinction nette entre son travail et sa vie personnelle sur le réseau social. « Rien dans le règlement ou dans mon contrat » ne l’obligeait à le faire, a-t-elle déclaré.

Elle a donc décidé d’attaquer sa hiérarchie en justice. Elle ajoute, de plus, avoir été la cible de harcèlement et de remarques sexistes par ses collègues. L’enquête interne est en cours tandis qu’il reviendra aux juges de décider de la validité, ou non, du licenciement et des arguments qui l’ont justifié.

À lire aussi Samu, pompiers, police... Qui appeler en cas d’urgence ?

Réduisez vos factures grâce à nos conseils télécom
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.