Covid-19 : des concerts tests à Marseille et Paris en mars-avril

Perrine de Robien - publié le 16/02/2021 à 10:55

Depuis des mois, le monde de la culture ronge son frein. Et pour cause, les cinémas, salles de spectacle, opéras, théâtres sont fermés afin de contenir la propagation du Covid-19. Alors que leur date de réouverture a été repoussée plusieurs fois fin 2020, une lueur d’espoir est en train d’apparaître. Des concerts tests vont se dérouler au printemps à Marseille et à Paris.

Covid-19 concerts Paris Marseille
Des concerts tests à Marseille et Paris en mars-avril.

Des concerts tests à Paris et Marseille

Invitée sur le plateau de LCI lundi 15 février, Roselyne Bachelot a annoncé l’organisation de concerts tests au printemps « sous réserve d’une situation sanitaire catastrophique, ils pourraient avoir lieu dans la deuxième quinzaine de mars » a-t’elle précisé prudemment. La ministre de la Culture espère en effet que des évènements de grande ampleur pourront être organisés d’ici « cet été ». Elle s’est déclarée « très optimiste pour les festivals et spectacles assis ». En revanche « pour les spectacles debout, c'est plus compliqué ».

Rendez-vous mi-mars dans la salle de spectacles du Dôme à Marseille où 1.000 spectateurs sont attendus pour deux concerts assis avec possibilité de se lever. Des bruits de couloirs parlent de plusieurs figures marseillaises dont IAM. « Nous voulons également organiser un concert debout à l'Accord Arena de Bercy (Paris) en avril », a détaillé Roselyne Bachelot.

Quel protocole sanitaire pour les concerts tests ?

Bien évidemment ces concerts expérimentaux se dérouleront selon un protocole sanitaire strict. Les masques et le gel hydroalcoolique seront de la partie, il faudra réaliser des tests PCR avant et après. Selon la ministre, les « entrants seront testés mais les personnes positives ne seraient pas filtrées » afin de se mettre dans des situations de « brassage ».

Que dire des musées ? Ils « vont ouvrir le plus vite possible. On avance », a affirmé Roselyne Bachelot. Elle a d’ailleurs fait remarquer que les musées « seraient déjà rouverts » si les variants du Covid-19 n’avaient pas fait leur apparition en France. « Je tiens compte du monde de la Culture, j'établis des modèles résilients », a conclu la ministre.

À lire aussi Nos 6 astuces pour lire des livres gratuitement

Réduisez vos factures grâce à nos conseils voyages
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.