Été 2021 : les festivals pourront se dérouler, mais dans quelles conditions ?

Perrine de Robien - publié le 19/02/2021 à 10:22

Jeudi 18 février 2021, le ministère de la Culture a annoncé les conditions dans lesquelles les festivals pourront se dérouler lors de l’été 2021. Pas plus de 5.000 spectateurs qui devront rester assis, l’ambiance ne sera pas la même, c’est certain, mais c'est mieux que rien.

organisation festivals Covid-19 distanciation jauge
Les festivals pourront se dérouler cet été.

Festivals : 5.000 spectateurs maximum

Bonne nouvelle pour les amateurs d’évènements musicaux comme les Vieilles Charrues, les festivals pourront bien se dérouler cet été. Alors qu’ils ont été annulés en 2020, l’espoir renaît en 2021. Cependant, il ne faudra pas s’attendre à ce qu’il y ait foule, comme c’est le cas d’habitude. Invitée sur la plateau de BFMTV , Roselyne Bachelot a expliqué comment les festivals pourraient s’organiser.

« Nous avons fixé ce seuil à 5.000 avec la profession. On ne peut pas descendre en dessous de 5.000 pour la viabilité financière de ces structures » a détaillé la ministre de la Culture. C’est beaucoup moins que le festival des Vieilles Charrues qui comptait, selon Le Figaro, environ 54 fois plus de spectateurs (270.000) la dernière fois qu’il s’est déroulé. En plus du nombre de participants qui a été limité, le déroulement des festivals a lui aussi été modifié.

Les spectateurs assis pendant le spectacle

Les festivals qui se tiendront durant l’été 2021 devront se tenir assis. Cette configuration est en effet censée permettre de respecter la distanciation physique mise en place afin de lutter contre la propagation du Covid-19. Une précaution qui risque quand même de changer l’ambiance de ces événements.

Pour les organisateurs, cela représente aussi un manque à gagner important car le nombre de vente de billets sera fortement réduit. De plus, un point d’interrogation persiste pour la vente de bière qui rapporte aussi de l’argent. C’est pourquoi certains se demandent si les festivals pourront bien avoir lieu. Roselyne Bachelot a pourtant appelé les organisateurs à ne pas les annuler et « leur a présenté une cagnotte de 30 millions d’euros : à répartir entre ceux qui continueront mais seront contraints d’annuler plus tard, et ceux qui iront jusqu’au bout avec un gros déficit à la clé » explique Le Monde.

À lire aussi Quels sont les bons plans pour participer à des festivals à moindre coût ?

Réduisez vos factures grâce à nos conseils voyages
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.