Sexe et rencontres amoureuses : le Covid-19 a fait émerger de nouvelles tendances

Perrine de Robien - publié le 22/01/2021 à 11:20

À cause du Covid-19, les Français ont du changer leurs habitudes jusqu'à leurs rencontres amoureuses. De nouvelles tendances ont émergé et révélé un « besoin de conversations plus profondes, à un retour au naturel en passant par des interactions sexuelles virtuelles ».

tendances rencontres amoureuses
De nouvelles tendances pour les rencontres amoureuses.

Communication : le Covid-19 a modifié les rencontres amoureuses

Le Covid-19 et la crise sanitaire ont complètement modifié les habitudes des Français jusque dans leur intimité. Selon une enquête réalisée par Badoo, une application de rencontres qui fonctionne dans 190 pays et est disponible dans 51 langues différentes, cette situation inédite a fait émerger de nouvelles tendances. Loin d’être mises à l’arrêt, ces dernières révèlent un « besoin de conversations plus profondes, à un retour au naturel en passant par des interactions sexuelles virtuelles ».

La crise sanitaire rendant difficile, voire impossible en période de confinement, les rencontres dans la vie réelle, les utilisateurs ont passé plus de temps sur leurs conversations « avec des moments de communication beaucoup plus longs et plus profonds qu’auparavant ». Selon l’enquête, ce temps d’échange a permis aux personnes d’apprendre à se connaître avec « une phase de séduction plus conséquente ».

Plus « nature » et plus authentique grâce au virtuel

Lors du confinement, les ventes de cosmétiques ont littéralement chuté et cela s’est ressenti pour les rencontres amoureuses. Lors des appels vidéo, les utilisateurs étaient plus « nature » et authentiques, habillés confortablement en survêtement et sans maquillage. « Ils ont volontairement choisi de se montrer moins apprêtés lors de rendez-vous virtuels, tendant à adopter une attitude très détendue, avec une approche sans pression liée à leur apparence » détaille l’enquête de Badoo. Finalement, le Covid-19 aura eu l’avantage de se libérer des artifices.

Toujours pour des raisons de distanciation sociale et de gestes barrières, les pratiques sexuelles virtuelles se sont développées. Une tendance encore taboue il y a peu et qui est possible grâce à la technologie. Par ailleurs, l’enquête rapporte que pour 44% des Français sondés, les rencontres virtuelles les aident à être « plus honnêtes qu'auparavant » tandis que 38% pensent qu'ils pouvaient être « plus transparents sur leurs sentiments ».

À lire aussi 7 « tue-l'amour » au quotidien

Réduisez vos factures grâce à nos conseils voyages
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.