Je veux faire du bateau, combien ça va me coûter ?

Anne-Sophie O - publié le 01/07/2020 à 14:30

Cet été, à vous les balades en mer, coiffé de votre plus belle casquette de capitaine ! Oui, mais à quel prix ?

Acte I : Je passe mon permis bateau

Avant de rêver à naviguer en mer, il vous faut passer votre permis bateau. Celui-ci vous permettra, dès son obtention, de conduire des bateaux à moteur de plus de 6 CV mais également d’enfourcher scooter des mers ou jet ski.Passez votre permis côtier peut vous prendre entre 3 jours et 1 semaine. Au programme : théorie (signification des bouées, ce qu’il faut faire si un des passagers tombe à l’eau...) et pratique (au moins 2h de conduite). Si vous souhaitez prendre le large, il vous faudra compter une épreuve supplémentaire et donc, un coût supplémentaire.Ainsi, le permis côtier vous coûtera entre 350 et 450 €. Le permis pour s’aventurer en haute mer, quant à lui, s’élèvera entre 800 et 900 €.

Bon à savoir : pour savoir où passer votre permis bateau, consultez la liste des établissement agréés.

Acte II : J'achète ou je loue un bateau ?

Une fois titulaire du permis, la grande question est de savoir s’il vaut mieux acheter ou louer un bateau. Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse, cela dépend surtout de l’utilisation que vous en ferez. Notez, à titre d’exemple, qu’un yacht Jeanneau, le modèle Voyage 42 d’une longueur de 13,7 mètres, doté de 2 cabines, 6 couchages et tout le confort nécessaire coûte 316 300 € : une somme non négligeable ! Si vous n’êtes pas certain d’utiliser au moins 2 semaines par an votre bateau, le minimum syndical pour amortir au minimum votre achat, la location se révèle bien plus intéressante. Attention tout de même : selon le lieu où vous louerez un bateau, il ne vous reviendra pas au même prix. Ainsi, pour un voilier de 6 couchages, de 9 mètres, au confort sommaire, la location vous coûtera 990 € la semaine à St.Malo. Alors qu’un semi-rigide type Zodiac pour 12 personnes au départ de Marseille vous reviendra à 350 € la journée, hors carburant !

Retrouvez nos conseils si vous souhaitez vivre sur une péniche

Acte III : Je prends en compte les coûts annexes

Après avoir acquis ou loué son embarcation, n’oubliez pas les coûts annexes comme le carburant ou encore l’entretien.Ainsi, un yacht consomme entre 10 et 40 litres de carburant par heure de navigation, ce qui représente un budget essence conséquent. Pour un voilier, la consommation en essence est, quant à elle, presque nulle. De plus, il ne faut surtout pas oublier de prévoir le coût d’entretien annuel, de l’ordre de 10 % de la valeur neuve du bateau si l’hivernage, la mise à l’eau et la maintenance sont réalisés par un professionnel. Ainsi, si vous décidez d’investir dans un bateau, il est conseillé que vous ne négligiez aucun poste de dépenses. Et, quitte à vous faire plaisir sans vous mettre sur la paille, préférez la location ! A condition, toutefois, de bien analyser toutes les offres disponibles sur le marché.

Découvrez également 9 destinations de rêve pour partir en vacances près de chez vous. 

Réduisez vos factures grâce à nos conseils voyages
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.