Vacances : comment éviter les arnaques sur Airbnb ?

Anne-Sophie O - publié le 24/06/2020 à 14:30

Le succès grandissant d'Airbnb attire, forcément, les arnaqueurs. Ces derniers sont toujours à l'affût des dernières possibilités qui leur sont offertes afin de se faire de l'argent illégalement sur le dos des touristes. Alors quelles sont les arnaques qui risquent de vous toucher si vous utilisez Airbnb ? Et comment les éviter ?

Les arnaques sur Airbnb

Le magazine Challenges a compilé les arnaques possibles (mais la liste n’est sans doute pas exhaustive car les arnaqueurs sont très ingénieux, malheureusement) liées à Airbnb et les autres sites de locations entre particuliers. Naturellement, on trouve les arnaques classiques : le phishing, qui consiste à vous envoyer un mail ressemblant à ceux envoyer par Airbnb dans le but de voler vos identifiants, vos mots de passe voire d’installer des logiciels malveillants sur votre ordinateur... e

Et les arnaques "d’avance de fonds" : on vous demande de transférer de l’argent via des plateformes externes au site et en contrepartie vous aurez un bonus. L’arnaqueur disparaît alors avec l’argent et vous n’aurez aucun moyen de récupérer la somme (et votre réservation sera bien entendu nulle). L’arnaque d’avance de fonds est une des plus courantes car elle est simple à mettre en place et attirante pour les utilisateurs qui paieraient, ainsi, moins cher.

Une arnaque du même type, mais plus poussée, est celle du locataire arnaqueur : il réserve votre maison depuis l’étranger mais fait un virement plus élevé que le montant demandé via des plateformes autres que Airbnb. Il vous demande alors de rembourser la différence, ce que vous faites, mais annule ensuite son propre virement. Et hop, il garde l’argent.

Eviter les arnaques... c'est simple

Airbnb prévient : il est totalement déconseillé de se faire payer ou de payer via des plateformes externes au site.

Certes, Airbnb perdrait ainsi sa part de la transaction, mais surtout elle n’a aucun moyen de contrôler les virements ou autres.De même, le site n’envoie pas de mails demandant un paiement. Si vous en recevez un, c’est forcément un faux donc une arnaque. Idem pour les factures (papier ou pdf) : Airbnb n’en émet pas.

Après il y a des petites techniques pour arnaquer les gens : par exemple les horaires d’entrée et de sortie de l’appartement peuvent entraîner l’ajout d’une journée de séjour en plus (c’est donc à contrôler et à vérifier). Et d’une manière générale, en cas de doutes, contactez directement le site sur lequel vous avez réservé pour faire les vérifications nécessaires.

Vous voulez mettre en location votre logement pour arrondir vos fins de mois ? Retrouvez tous nos conseils et les règles à respecter pour que la location se fasse en toute légalité. 

Réduisez vos factures grâce à nos conseils voyages
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.