Confinement : Jean Castex détaille les nouvelles règles

Nicolas Boutin - publié le 26/11/2020 à 17:00

Le Premier ministre Jean Castex, s’est présenté devant la presse, jeudi 26 novembre, pour confirmer le calendrier de levée des restrictions en trois étapes, dévoilé par Emmanuel Macron mardi 24 novembre. 

Confinement
Le chef du gouvernement a souligné deux facteurs différents par rapport au dernier déconfinement : le climat hivernal et l’approche des fêtes de fin d’année.

Les commerces « non-essentiels » pourront rouvrir sous conditions

« Les résultats sont là », s’est félicité le chef de l’exécutif qui se base sur un taux de reproduction (R0) de 0,65, « parmi l’un des plus bas niveaux d’Europe ». Malgré tout, même si des allégements sont à prévoir, le télétravail « restera la règle », jusqu’au 20 janvier au moins, et les déplacements devront être encadrés par les attestations. « Nous maintenons fermées plus longtemps des activités, parce qu'elles présentent un risque sanitaire plus avéré, notamment parce que le port du masque ou le respect des gestes barrières n'y sont pas complètement possibles », a expliqué Jean Castex, confirmant la fermeture des restaurants, bars, discothèques et salles de sport jusqu’au 20 janvier 2021, a minima

Les commerces non-essentiels pourront quant à eux rouvrir dès le samedi 28 novembre, entraînant par la même occasion la levée de la fermeture de certains rayons dans les grandes surfaces. La jauge dans ces commerces sera portée à 8 m² par client et s'appliquera à la surface de vente totale, a détaillée le ministre délégué aux PME, Alain Griset. Les commerces de plus de 400 m² devront mettre en place un système de comptage tandis que le balisage d’un sens de circulation dans les établissements est très vivement recommandé. Le gel hydroalcoolique sera obligatoirement mis à disposition par les commerçants qui pourront étendre leurs horaires d’ouverture jusqu’à 21 heures. Les commerces pourront bénéficier de dérogations pour ouvrir le dimanche. 

Le monde de la culture devra patienter jusqu’au 15 décembre

Le samedi 28 septembre verra l’élargissement du périmètre et de la durée autorisée de promenade, à 20 kilomètres autour de chez soi et pendant trois heures. Les offices religieux pourront reprendre, avec une assistance maximale de 30 personnes, malgré la demande de la conférence des évêques d’adapter la jauge à la taille de l’édifice. Les commerces liés à la culture, les bibliothèques et les archives pourront également rouvrir leurs portes à partir de samedi. Les sports nautiques pourront reprendre également lors de la première étape de l’allègement du confinement, même si les sports dans les lieux clos et les sports collectifs ou de contact en extérieur restent interdits pour l’instant. 

Les cinémas, théâtres, musées, conservatoires et écoles de musique pourront de nouveau reprendre une activité le 15 décembre. Une tolérance « sera permise pour que les spectateurs finissant à 21 heures puissent rentrer chez eux », malgré le couvre-feu, le ticket servira de justificatif. Les stations de ski resteront fermées durant les prochaines vacances. Même s’il sera possible de s’y balader, « les remontées mécaniques resteront fermées », a indiqué le Premier ministre. Le couvre-feu qui entrera en vigueur le 15 décembre ne s’appliquera pas les soirs de réveillon, le 24 et 31 décembre. Le gouvernement n’a pour autant pas statué sur la question du 25 décembre. Quoi qu’il en soit, Jean Castex encourage à « limiter » le nombre de convives pour les fêtes de fin d’année. « Il est impératif que vous limitiez le nombre de personnes à table et évitiez les rassemblements trop nombreux », a-t-il ajouté. 

À lire aussi 8 astuces pour rester motivé en télétravail

Réduisez vos factures grâce à nos conseils voyages
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.