Coronavirus : vers de nouvelles mesures plus restrictives à Paris

Nicolas Boutin - publié le 23/09/2020 à 15:00

Le ministre de la Santé, Olivier Véran doit annoncer, à 19 heures de nouvelles mesures sanitaires à Paris, après un nouveau conseil de défense, réuni mercredi 23 septembre à l’Élysée.

Paris
Les mesures sanitaires devraient être durcies à Paris, à la suite du conseil de défense du 23 septembre.

Un taux d’incidence de 204 cas pour 100.000 habitants à Paris

Les autorités se sont de nouveau réunies, mercredi matin à l’Élysée pour un conseil de défense relatif à la situation épidémique et la nécessité d’instaurer de nouvelles mesures localisées là où la circulation du virus augmente. Le gouvernement penche également sur une accélération des résultats des tests et les modalités d’utilisation de tests salivaires.

Emmanuel Macron avait annoncé, mardi, que plusieurs décisions seraient « prises dans les prochaines heures ». Elles seront donc dévoilées par le ministre de la Santé, lors d’un point presse à 19 heures. À Paris, où le taux d’incidence atteint désormais 204 cas pour 100.000 habitants, de nouvelles mesures plus strictes devraient être instaurées.

La vente d’alcool interdite à partir de 20 heures

Lors d’une réunion entre l’Agence régionale de santé d’Île-de-France, la Mairie de Paris et la Préfecture de police, plusieurs pistes ont déjà été envisagées. La vente d’alcool devrait être interdite à partir de 20 heures, les rassemblements au-delà de 10 personnes dans l’espace publics seront également réprimés. Enfin, la jauge maximale autorisée pour les grands rassemblements sera abaissée à 1.000 personnes, au lieu de 5.000.

L’interdiction de louer des salles pour des fêtes, dont les mariages pourrait entrer en vigueur. Mais ces nouvelles règles ne devraient pas concerner les transports, les Ehpad, ni les restrictions d’horaires pour les bars et les restaurants. La mairie de Paris s’oppose à des mesures trop strictes qui impacteraient l’activité sociale et économique.

À lire aussi Port du masque obligatoire : quelle sanction en cas d'infraction ?

Réduisez vos factures grâce à nos conseils voyages
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.