Covid-19 : la Belgique interdit le tourisme aux Français du Nord

Paolo Garoscio - publié le 17/09/2020 à 10:00

La pandémie gagnant en ampleur en France comme partout ailleurs dans le monde, les frontières commencent à nouveau à être fermées, y compris au sein de l’Union européenne. Du moins, pas fermées totalement, mais des restrictions s’appliquent.

voyage belgique frontière covid-19
Les voyages touristiques en Belgique sont désormais interdits.

Les « voyages non essentiels » en Belgique interdits

La situation n’est pas encore la même que durant le confinement et la première vague, mais elle inquiète les autorités sanitaires qui continuent d’augmenter les restrictions pour les déplacements internationaux au sein de l’Union européenne. Dernier pays en date à prendre de nouvelles mesures concernant les Français : la Belgique. Elle a ajouté le Nord et le Pas-de-Calais en tant que « zones rouges », donc zones à risque.

Dès le vendredi 18 septembre 2020 à 16 heures, les « voyages à but touristique ne seront plus possibles » entre la Belgique et les départements du Nord et du Pas-de-Calais. Cela vaut à la fois pour les touristes belges qui voudraient se rendre en France et pour les touristes français voulant se rendre en Belgique. Tous les Belges qui se trouveraient dans l’un de ces deux départements ont jusqu’à vendredi 18 septembre 2020 à 16 heures pour rentrer dans leur pays d’origine. Au-delà, c’est une quarantaine qu’ils devront respecter.

Les frontaliers peuvent encore aller travailler en Belgique

La décision du gouvernement belge n’impacte toutefois pas les frontaliers, soit les personnes ayant un travail de l’autre côté de la frontière, qu’elles aillent de la Belgique vers la France ou inversement. D’autres exceptions sont également prévues comme les regroupements familiaux, les événements tels que les mariages ou les enterrements ou encore la coparentalité.

Avec l’ajout des départements du Nord et du Pas-de-Calais, ce sont désormais 42 départements et la Capitale française qui sont classées rouge par le gouvernement belge.

À lire aussi Randonnée, la liberté n'a pas de prix !

Réduisez vos factures grâce à nos conseils voyages
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.