Covid-19 : le point sur les nouvelles mesures de restrictions

Nicolas Boutin - publié le 05/03/2021 à 13:00

Attendues particulièrement dans la vingtaine de départements placés en surveillance, les annonces de Jean Castex se sont voulues moins restrictives qu’annoncées. Seul le Pas-de-Calais sera confiné le week-end.

Jean Castex
Le chef du gouvernement s’est voulu optimiste mais rappelle que la situation est toujours aussi préoccupante.

Le variant britannique présent dans 60% des contaminations

La situation est toujours aussi préoccupante, a rappelé le Premier ministre Jean Castex, lors de sa conférence de presse, jeudi 4 mars. S’il n’y a pas d’augmentation massive, la pression reste « forte » dans les hôpitaux et le variant anglais représente désormais 60% des contaminations dans le pays.

Après les agglomérations de Nice et de Dunkerque, le confinement le week-end a été étendu au département du Pas-de-Calais. Le taux d’incidence y est deux fois supérieur à la moyenne nationale. Les zones placées sous surveillance sont néanmoins plus nombreuses, avec trois départements qui s’ajoutent à la vingtaine de la semaine précédente : les Hautes-Alpes, l’Aisne et l’Aube.

Des centres commerciaux invités à fermer

Dans ces départements, les centres commerciaux non alimentaires de plus de 10.000 m² devront fermer leurs portes. Les habitants sont invités à ne pas se déplacer au-delà des frontières de leur département. Ce sont donc des recommandations qui ont pris le pas sur des mesures restrictives. Le gouvernement laisse la liberté aux préfets d’interdire certaines manifestions ainsi que l’accès aux sites les plus fréquentés durant le week-end.

La campagne de vaccination semble porter ses fruits. Le nombre de contaminations décroît parmi les personnes âgées. Jean Castex a promis qu’au moins 20 millions de personnes seraient vaccinées d’ici la mi-mai, contre 3,2 millions à l’heure actuelle. Un coup d’accélérateur qui serait permis par une hausse des livraisons. Les pharmaciens pourront, au cours du mois, vacciner les personnes âgées de plus de 50 ans et présentant des facteurs de comorbidité.

À lire aussi Jours enfant malade, quels sont vos droits ?

Réduisez vos factures grâce à nos conseils voyages
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.