Un radar flashe à tout va à la suite d’une erreur de signalisation

Nicolas Boutin - publié le 16/07/2020 à 14:33

Un radar de chantier situé à Mesnil-Amelot, près de Roissy, a flashé des centaines d’automobilistes, suite à une erreur de signalisation en amont.

radar
En raison de la présence d'un chantier, la vitesse avait été abaissée à 50 km/h.

Des panneaux qui disparaissent

De nombreux automobilistes se sont plaints d’avoir été flashés près de l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle alors que la signalisation avait purement et simplement disparu du bord de la route. Sur un axe initialement limité à 70 km/h, un chantier a entraîné une réduction de la vitesse autorisée à 50 km/h. Pour s’assurer du respect de cette réglementation provisoire, un radar de chantier a été installé.

Problème, la nouvelle signalisation a disparu avant d’être réinstallée le 11 juillet après plusieurs plaintes d’automobilistes s’étant fait flasher à 70 km/h. Dès le lendemain, le 12 juillet, ces mêmes panneaux ont été retrouvés au sol, ce qui a pu de nouveau tromper les automobilistes.

Une issue entre les mains de l’administration

Aucun panneau n’indiquait alors la vitesse à respecter en amont du radar. Le nombre précis d’automobilistes flashés durant ces deux périodes n’est pas encore connu. La Direction des routes de l’Île-de-France (DiRIF) en charge du chantier devrait faire remonter ce problème de signalisation.

C’est désormais à l’administration, qui n’a pas encore communiqué officiellement, de déterminer si les verbalisations seront adressées aux automobilistes flashés ou si elle fera preuve de clémence. L’amende pour excès de vitesse inférieure à 20 km/h hors agglomération est de 68 €, entre 20 et 30 km/h, elle est de 135 €.

À lire aussi Comment contester un PV de radar automatique ?

Réduisez vos factures grâce à nos conseils voyages
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.