Voyages annulés : qu’est-ce qui change pour vous le 15 septembre

Quitterie Desjobert - publié le 14/09/2020 à 11:00

Le 25 mars 2020, une ordonnance prise par le gouvernement prévoyait la mise en place d’un système d’à-valoir pour l’annulation des voyages à forfait. Ce système prend fin le 15 septembre 2020. 

annulation remboursement voyage conditions droits
Les conditions de remboursement et d'annulation de voyage évoluent.

Fin du système d’à-valoir le 15 septembre 2020

Le système avait été mis en place afin de préserver la trésorerie des professionnels du tourisme mais aussi de garantir aux consommateurs une solution, que cela soit un avoir ou le remboursement intégral à l’expiration de ce dernier, dix-huit mois plus tard. Ainsi, dès le 15 septembre, le système prendra fin et les règles du Code du Tourisme s’appliqueront de nouveau normalement. 

Alors dans les faits, qu’est-ce qui change pour le consommateur ? Tout d’abord, bien que la mesure prenne fin mardi 15 septembre, si vous souhaitez annuler votre voyage prévu pour les vacances de Noël en décembre 2020, vous pouvez toujours le faire. Cependant, pour bénéficier du système d’à-valoir, il faut annuler le voyage avant le mardi 15 septembre, c’est-à-dire avant demain. 

Après le 15 septembre, que se passe-t-il ?

À partir du 15 septembre 2020, si vous souhaitez tout de même annuler votre voyage, vous pourrez choisir entre le remboursement immédiat ou l’avoir. Il faut cependant prendre en compte que si le voyage est annulé par vous à cause de vos seules craintes du virus et non à cause de mesure de confinement ou de mise en période d'isolement lors d’une arrivée sur un territoire donné, les conditions de vente s’appliquent. Ainsi, il sera toujours possible d’annuler un voyage mais vous pourrez faire l’objet de frais d’annulation. 

Dans le cas des vols secs, la mesure ne s’appliquait pas, vous pouviez donc refuser l’avoir proposé par le voyagiste en cas d’annulation du vol. À partir du 15 septembre 2020, rien ne change : si c’est le voyagiste qui annule le vol, il est dans l’obligation de vous rembourser le voyage ou de vous proposer une prestation équivalente. Si vous décidez d’annuler le voyage, de nouveau, ce sont les conditions de vente qui s’appliquent. 

À lire aussi Cyclotourisme : 5 itinéraires pour découvrir la France en vélo

Réduisez vos factures grâce à nos conseils voyages
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.