Arnaque : le « duty free » n’est pas moins cher que le supermarché

La rédaction - publié le 04/10/2019 à 14:30

Dès que nous prenons l’avion ou le bateau, nous sommes nombreux à nous attarder dans les nombreuses boutiques duty free. Ces espaces commerciaux attirent les voyageurs qui pensent y faire des affaires. Mais est-ce vraiment le cas ?

Le duty free en quelques chiffres

Le marché mondial du duty free, qui avoisine les 70 milliards d’euros, est en constante progression. Les ventes réalisées incluent :- Les produits cosmétiques, dont les parfums, à 30%- Les alcools et les spiritueux à 16,4%- Les produits de mode à 14,6%- Le tabac à 12,5%.Les achats sont effectués à près de 60% dans les aéroports.Bon à savoir :Les boutiques duty free sont libres de pratiquer les prix qu’elles souhaitent. Aussi, il peut y avoir des différences très marquées entre les aéroports. Les duty free qui pratiquent les prix les plus compétitifs sont Doha et Dubaï. En Europe, ce sont les aéroports français qui se distinguent !

La réglementation des boutiques duty free

Pour pouvoir profiter des duty free, il faut effectuer un voyage en dehors de l’Europe. Dans les boutiques, aucune limite n’est appliquée. En revanche, il existe des restrictions à votre retour. En France, la limite d’achat est de 430 euros par personne de plus de 15 ans et 150 euros par personne de moins de 15 ans. Si cette limite est franchie, une taxe est appliquée sur les produits achetés dans les boutiques duty free.Rappelons aussi que les tickets de caisse émis par les boutiques duty free sont nominatifs. Il est donc impossible d’avoir un ticket pour toute la famille, chaque personne doit avoir le sien. Les mineurs de moins de 17 ans ne peuvent en aucun cas se procurer de l’alcool ou du tabac.

Les bonnes affaires des boutiques duty free

Une question clé subsiste : faisons-nous de bonnes affaires dans les boutiques duty free ? C’est possible ! À condition de bien choisir ses produits. Les parfums et les cosmétiques restent moins chers dans les duty free si l’on compare les tarifs à ceux pratiqués dans les grandes surfaces et dans les parfumeries. De plus, les boutiques duty free proposent des coffrets incluant d’autres produits de même marque ou des cadeaux (bijoux, sacs, tee-shirts, foulards, etc.). En moyenne, les produits cosmétiques et donc les parfums sont en moyenne 15% moins chers.Bon à savoir :Le tabac reste aussi avantageux dans les boutiques duty free. C’est un produit extrêmement surtaxé en France et la différence de prix est donc nettement plus marquée.

Les arnaques des boutiques duty free

Les boutiques duty free proposent un très large choix de produits d’épicerie, dont des chocolats. Ces produits sont nettement plus chers qu’en grande surface. Ils sont pourtant très achetés car ils peuvent être consommés pendant les vacances ou être offerts à la famille ou aux amis. En moyenne, ces produits sont 12,5% plus chers dans les boutiques duty free.Les produits alcoolisés ne sont pas toujours avantageux non plus. Selon la législation des pays et les taxations en vigueur, les prix pratiqués par les duty free peuvent être proches de ceux des grandes surfaces.

Promotions vs boutiques duty free

Aujourd’hui, les grandes surfaces multiplient les promotions sur les produits commercialisés par les duty free. Ainsi, il n’est pas rare de trouver du vin, des apéritifs et des spiritueux à des prix similaires voire inférieurs à ceux des boutiques duty free.Côté articles et accessoires de mode, mais aussi produits cosmétiques, les prix les plus avantageux se trouvent en ligne. Les promotions sont de rigueur et les tarifs appliqués sont souvent inférieurs à ceux des boutiques duty free.Pour ne pas se faire arnaquer par les duty free, il faut avoir une bonne connaissance des prix des produits qui nous intéressent. Grâce à Internet, il est possible de comparer les prix et de n’acheter que les produits vraiment avantageux. Soyez vigilants lorsque vous dépenserez votre budget vacances !

Réduisez vos factures grâce à nos conseils voyages
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.