Voyager avec son animal : à chaque transport son prix !

Mustapha Azzouz - publié le 06/12/2019 à 18:00

Chaque année, de nombreux chiens et chats, pour ne citer qu’eux, suivent leurs maitres en vacances, que ce soit en France ou à l’autre bout du monde. Cependant, que ce soit en voiture, en train ou en avion, partir en vacances avec son animal de compagnie représente un cout. Voici les informations qu’il vous faut si vous voulez partir en vacances avec votre animal de compagnie.

La voiture : le plus confortable et le moins cher

Système le plus simple et sans doute le moins cher (en dehors du prix du carburant qui ne cesse de grimper), la voiture permet de voyager avec la plupart des animaux domestiques. Cependant, il faut tenir compte que le trajet peut être stressant pour l’animal, qui peut alors manifester sa détresse tout le long du trajet.

Pour voyager avec votre animal de compagnie, sachez qu’il est essentiel de respecter certaines règles pour votre sécurité, comme pour celle de votre animal :

  • Les chats peuvent être laissés dans une caisse, attachés sur la banquette arrière ou au sol.
  • Les chiens peuvent voyager dans le coffre ou sur la banquette arrière. Des harnais existent pour les attacher à la ceinture de sécurité. Pour les petits chiens (jusqu’à 4 kg), il est aussi possible d’investir dans un siège spécial à la fois sécuritaire et confortable. Enfin, si vous voyagez avec un gros gabarit ou que celui-ci a l’habitude de voyager dans le coffre sans être attaché, c’est possible, mais installer une grille de séparation semble inévitable pour assurer la sécurité de chacun.
  • Les rongeurs et les oiseaux pourront voyager dans leur cage à condition de recouvrir celle-ci d’un drap pour leur éviter tout stress inutile.

Bon à savoir : Aucun texte de loi n’oblige explicitement à attacher son animal en voiture, mais l’article R412-6 du Code de la route relatif à la maitrise du véhicule dit que « Tout conducteur doit se tenir constamment en état et en position d’exécuter commodément et sans délai toutes les manœuvres qui lui incombent. Ses possibilités de mouvement et son champ de vision ne doivent pas être réduits par le nombre ou la position des passagers, par les objets ou par l’apposition d’objets non transparents sur les vitres ». Ainsi, tout animal qui se balade librement dans l’habitacle peut potentiellement faire l’objet d’une contravention.

En train, l’animal doit également avoir son billet !

Contrairement à ce que pensent la majorité des personnes, tout animal qui vous accompagne à bord du train doit détenir un billet lui aussi. À noter que les seuls animaux autorisés à bord sont les animaux domestiques de petite taille (moins de 6 kg) placés dans un sac ou panier fermé, les chiens muselés et les chiens guides d’aveugles.

  • Un animal de petite taille voyage dans un sac ou un panier de 45 cm x 30 cm x 25 cm maximum. Le contenant doit être placé sur vos genoux ou à vos pieds. Le billet de votre animal coute 7,50 €, quel que soit le trajet.
  • Pour un chien de plus de 6 kg, le voyage se fait aux pieds de son maitre. Le prix du billet équivaut à 50 % du prix plein tarif d’un billet en 2de classe.
  • Un chien guide d’aveugle, quelle que soit sa taille, voyage gratuitement aux pieds de son maitre. Il n’a pas besoin d’être muselé s’il n’y est pas habitué.

Bon à savoir : Dans le cadre de votre voyage en train avec votre animal, vous devez connaitre certaines règles :

  • L’animal est accompagné et reste sous votre responsabilité pendant tout le trajet ;
  • Les animaux domestiques, quels qu’ils soient, sont admis à condition d’avoir l’accord des autres voyageurs ;
  • Vous voyagez avec tous les documents nécessaires à l’identification de votre animal.

En avion, en soute ou en cabine, ça dépend du poids de l’animal

Concernant le voyage en avion avec un animal, la première chose à savoir est qu’il est indispensable, quelle que soit la compagnie, de posséder une cage homologuée IATA (International Air Transport Association). Cela est valable pour tous les animaux, quelle que soit leur taille, qu’ils voyagent en soute ou en cabine. Cette caisse représente un coût de 80 à 320 € en fonction de la taille et du modèle.

Au moment où vous achetez votre billet, vous devez obligatoirement signaler que vous voyagerez avec un animal. Les conditions de transport varient d’une compagnie à l’autre. Généralement néanmoins, les animaux de moins de 8 kg (poids de la cage compris) peuvent voyager en cabine avec leur maitre, tout comme les chiens guides d’aveugles, quelle que soit leur taille. Pour les autres, ils voyageront en soute ventilée et chauffée.

Pour les tarifs, la fourchette de prix varie énormément en fonction de l’animal et de la compagnie. Pour exemple :

  • Pour Air France, le prix peut aller de 20 € pour un voyage en cabine en France métropolitaine à 200 € pour un long courrier en soute ;
  • Pour Alitalia, le tarif s’étend de 20 € en cabine pour un voyage en Italie à 260 € pour un voyage en soute pour une destination lointaine ;
  • British Airways pratique un tarif d’environ 125 € en soute comme en cabine ;
  • Iberia pratique des tarifs allant de 25 à 300 € ;
  • EasyJet refuse tout simplement les animaux.

En bref, mieux vaut vous renseigner directement auprès de la compagnie aérienne en question pour savoir si votre compagnon à 4 pattes peut vous suivre, dans quelles conditions et à quel tarif.

À noter : certains chiens sont refusés par certaines compagnies aériennes. C’est le cas, par exemple, de la compagnie Air France, qui refuse les chiens à nez retroussé, même en soute.

Voyager avec votre animal est une excellente idée, mais avant tout, il est important de vous renseigner sur les modalités. D’autre part, n’oubliez pas les vaccinations et l’identification. Pensez à parler de votre voyage à votre vétérinaire pour prendre toutes les dispositions nécessaires. Alors, quelle sera votre prochaine destination ?

Réduisez vos factures grâce à nos conseils voyages
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.