Comment partir en vacances grâce au crédit voyage ?

Mustapha Azzouz - publié le 07/02/2020 à 16:00

Qui ne rêve pas de se reposer au bord d’une mer turquoise ou de passer un moment mémorable loin de chez soi ? Si vos congés tombent à une période où vos finances sont serrées, un crédit voyage peut être la solution pour partir sereinement.

Le fonctionnement du crédit voyage

Le crédit voyage, aussi appelé crédit vacances, est un crédit à la consommation que les organismes de prêts proposent aux particuliers pour leur permettre de réaliser leurs projets de séjour de vacances, voyage, ou autres loisirs. Ce crédit voyage n’est pas une appellation juridique, il s’agit en réalité d’un prêt personnel. Il ne nécessite pas de fournir de justificatif, l’emprunteur peut utiliser les fonds selon ses désirs, à la différence du crédit affecté, qui vise un achat déterminé.

Un crédit affecté peut également servir à financer votre projet de voyage. Il vous faudra alors passer par une agence de voyages. Ce sont en effet ces agences qui proposent ce genre de crédit voyage sous forme de paiements répartis sur plusieurs mois. Un dossier est alors monté et pris en charge par l’organisme de crédit partenaire de l’établissement.

Connaître le montant du prêt et la durée du remboursement

Les sommes prêtées et la durée du prêt sont décidées par chaque organisme et varient beaucoup d’un établissement à l’autre. Le montant du prêt peut démarrer autour de 1 000 € et atteindre des sommes de 30 000 € ou plus. Le crédit voyage fait en effet partie des crédits à la consommation et ce prêt personnel peut atteindre 75 000 € !

N’hésitez pas à demander une somme correspondant précisément à vos besoins, qu’elle soit modeste ou plus élevée. La durée du remboursement pourra également beaucoup varier, de 1 à 7 ans par exemple. Assurez-vous que les mensualités que vous aurez à rembourser correspondent bien à votre budget, et n’oubliez pas de comptabiliser les éventuels frais de dossiers et d’assurance dans votre estimation.

La durée d’un remboursement de crédit de voyage doit répondre à certaines règles. Pour un prêt inférieur ou égal à 3 000 €, les mensualités ne peuvent pas s’étaler sur plus de 3 ans. Entre 3 000 € et 6 000 €, vous aurez au maximum 5 ans pour rembourser votre crédit voyage. Au-delà, la durée de remboursement pourra atteindre 10 ans.

Bon à savoir : assurance, rien n’est obligatoire, mais...

Toutes les assurances ne sont pas obligatoires, cependant le prêteur a le droit de vous obliger à souscrire une assurance pour pouvoir bénéficier du crédit qu’il vous propose. Cette assurance remboursera à votre place en cas d’incident de paiement. Si le prêteur vous demande de prendre une assurance, il devra vous indiquer son coût mensuel. Même si vous décidez d’opter pour le prêt qui vous est proposé, vous pourrez décider de souscrire une assurance chez l’organisme de votre choix.

Attention à ne pas payer trop cher

Avant de choisir un établissement pour votre prêt, attention de vérifier que vous n’allez pas payer plus que le prix du marché ! En effet, chaque organisme est libre de proposer son taux de crédit, et plus le taux est haut, plus les intérêts seront élevés. Prudence : certaines offres comptent aussi des frais de dossiers, des commissions, etc.

Pour être sûr de bénéficier de l’offre la plus intéressante et la plus adaptée à votre projet, il vaut mieux examiner les différents crédits voyage du marché à l’aide d’un comparateur. Ce type d’outil permet d’effectuer une comparaison entre différentes offres et différents organismes selon les critères qui vous semblent prioritaires.

Une fois que vous aurez trouvé les organismes de crédits ou banques proposant les taux les plus intéressants, n’hésitez pas à constituer plusieurs dossiers. En effet, les garanties demandées évoluent selon les établissements, votre demande pourra ainsi être acceptée par un établissement et refusée par un autre.

Regardez le taux nominal et le Taux Effectif Global (TEG)

Le taux nominal est le taux des intérêts que vous paierez mensuellement, c’est le taux souvent mis en avant par les sociétés de crédit. Attention cependant, bien qu’important à connaître, ce n’est pas l’indice le plus représentatif de votre prêt. Pour mieux comparer des offres de crédit, on lui préfèrera le Taux Effectif Global.

En effet, le TEG prend en compte les différents frais concernant le crédit : intérêts, bien sûr, mais aussi rémunérations, commissions, frais de dossiers et assurances obligatoires. Le TEG est donc plus élevé que le taux nominal, puisqu’il représente les frais réels que vous aurez à rembourser.

Un crédit voyage est un bon moyen de prendre des vacances bien méritées, au moment de son choix, même quand les finances ne sont pas tout à fait au rendez-vous. Attention cependant à étudier les différentes offres pour bénéficier d’un taux intéressant et se réserver un retour zen grâce à des mensualités qui rentrent dans votre budget.

Réduisez vos factures grâce à nos conseils voyages
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.