10 astuces pour limiter les effets du décalage horaire

La rédaction - publié le 04/10/2019 à 14:30

Le décalage horaire peut parfois avoir des conséquences importantes sur notre santé pendant quelques jours. Ainsi, à partir de 3 ou 4 heures de décalage horaire, vous pouvez ressentir des problèmes d’insomnie ou, au contraire, de somnolence, des maux de têtes, une perte d’appétit ou une grosse fringale, des perturbations digestives, et des troubles de la concentration. C’est ce que l’on appelle le jet lag. Alors comment en limiter les effets lorsque vous partez à l’étranger ?

Définir si l'on part à l'est ou à l'ouest

Si vous partez vers New-York ou Toronto, vous aurez beaucoup moins de mal à vous adapter qu’en partant vers Pékin ou Tokyo ! En effet, lorsque vous voyagez vers l’ouest, vous avez l’impression que votre journée est plus longue, et dormirez mieux le soir une fois que vous serez arrivé. A l’inverse, votre journée sera considérablement raccourcie si vous partez vers l’est, et votre décalage sera plus important.

Il faut donc prendre conscience du risque de décalage dès la planification de votre voyage, quitte à adapter votre horaire de départ.

Adapter son rythme à sa destination

En moyenne, il faut compter une journée pour une ou deux heures de décalage, pour se remettre parfaitement des effets du jet lag. Ainsi, si vous avez 3 heures de décalage vers l’est, commencez à avancer vos repas et vos heures de coucher 3 jours avant le départ. Si vous partez vers l’ouest, faites l’inverse et reculez vos heures de repas et de coucher.

Cela vous permettra de mieux vous adapter lors de votre arrivée.

Consulter son médecin traitant

Si vous suivez un traitement quotidien (pour l’asthme, le diabète, l’acné, la pression artérielle ou la contraception, par exemple), consultez votre médecin afin de vous assurer que le jet lag n’aura pas d’effet sur votre santé. Vous pouvez aussi acheter de la mélatonine ou des sédatifs à base de plantes, pour vous aider à mieux dormir.

Mais demandez toujours un avis médical pour éviter les mauvaises surprises.

Se mettre au fuseau horaire du pays

Dès que vous montez dans l’avion, mettez votre montre ou votre téléphone à l’heure du pays d’arrivée ! Vous serez sans doute désorienté pendant quelques heures, mais cela permettra à votre horloge interne de s’adapter plus rapidement.

Une sorte de préparation psychologique, en somme.

Partir un jour en avance

Si vous partez à l’étranger pour affaires, et que vous avez des décisions importantes à prendre ou des personnalités à rencontrer, n’hésitez pas à partir un jour ou deux en avance pour avoir le temps de récupérer ! Les troubles de l’humeur et de la concentration, ainsi que la fatigue, pourraient vous jouer des tours dans les décisions que vous prendrez.

Partir en avance, c’est vous assurer une bonne récupération pour être en pleine forme lorsque vous commencerez à travailler.

Prendre garde à son confort

Voyagez avec des vêtements et chaussures confortables. Passer 8 heures de vol en talons ou en costume n’est pas l’idéal pour vous reposer dans l’avion. Si vous réservez longtemps à l’avance, ou que vous pouvez bénéficier de promotions, n’hésitez pas à choisir la classe affaires ou la première classe. Enfin, emportez toujours un coussin de voyage et une petite couverture, juste au cas où.

La classe économique est rarement confortable et vous dormirez mal, ce qui vous fera arriver à destination fatigué et de mauvaise humeur.

Se reposer au maximum

Pendant les deux ou trois premiers jours après votre arrivée, évitez les activités demandant beaucoup de dépense physique ou de concentration : ne conduisez pas sur de longues distances ou ne planifiez pas une réunion importante le jour-même de votre arrivée !

Essayez de vous reposer et de limiter le stress, pour faire passer au plus vite les effets du jet lag.

Boire beaucoup et manger léger

La veille de votre départ et jusqu’au lendemain de votre arrivée, pensez à bien vous hydrater. Vous pouvez aller jusqu’à 2 litres d’eau pour un vol de 10 heures en moyenne. Mangez léger pour éviter les troubles digestifs que peut parfois provoquer le jet lag, surtout pendant le vol et à votre arrivée.

Eviter certains aliments et médicaments

L’alcool, le café, les boissons énergisantes et les aliments gras (comme la nourriture de fast-food) sont à proscrire absolument si vous voulez limiter les effets du jet lag ! De manière générale, évitez les excitants, qui pourraient vous donner empêcher de bien vous reposer.

Cependant, supprimez aussi les somnifères et autres médicaments du même type ! Si vous prenez un somnifère avant le vol, mais que ses effets sont plus longs que le temps de voyage, vous risquez d’être décalé pendant votre séjour.

Planifier le retour

Ces conseils sont également valables pour votre retour. Alors que vous venez juste de vous habituer à votre nouveau fuseau horaire, vous devez déjà vous remettre à l’heure française ! Suivez autant que possible les conseils précédents, et arrangez-vous pour rentrer un vendredi afin d’avoir le week-end pour vous remettre du décalage horaire, ou prenez un jour de congé après votre retour, par exemple.

Vous avez maintenant toutes les astuces pour éviter le jet lag !

A lire aussi : Billets d’avion : le meilleur moment pour acheter le moins cher

Réduisez vos factures grâce à nos conseils voyages
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.