Comment voyager avec son chien ?

Fabienne Cornillon - publié le 30/04/2020 à 16:08

Certains propriétaires de chiens n’imaginent pas un instant partir en vacances sans leur animal de compagnie. Pour autant, il n’est pas toujours simple de pouvoir l’emmener. En effet, certains hébergements refusent tout simplement les animaux de compagnie. Comment voyager avec son chien ? Peut-on prendre l’avion avec son chien ? Nous répondons à toutes vos interrogations.

 

Pourquoi partir en vacances avec son chien ?

Vous aimez votre chien et avez envie de partir en vacances avec lui, il va falloir trouver les solutions les plus adaptées.

Parce que vous ne pouvez vous en séparer, parce que personne ne peut vous le garder ou parce que le chenil est une solution trop onéreuse pour vous, vous avez fait le choix de voyager avec votre chien. Toutefois, si vous faites ce choix pour des raisons économiques, il est intéressant de faire une comparaison entre le prix du chenil et le prix du billet si vous souhaitez prendre l’avion. En effet, pour un vol international avec un chien en soute, selon les compagnies, cela peut vous coûter plusieurs centaines d’euros.

La voiture : la solution la plus simple

Pour partir en vacances avec votre chien, le plus simple, reste naturellement de prendre la voiture. Que vous partiez en France ou à l’étranger, cela ne vous coûtera pas plus cher. De plus, vous aurez votre chien avec vous et ne serez pas contraint, s’il s’agit d’un grand chien, de le placer en soute. Cela peut être perturbant pour les maîtres, mais aussi pour les chiens qui ne comprennent pas nécessairement ce qui leur arrive. De plus, si le voyage est long, vous pourrez faire des pauses pour le sortir et lui permettre de se dégourdir les pattes, mais aussi de faire ses besoins.

Voyager en train avec son chien

Il est possible de prendre le train avec un chien, sauf s’il s’agit d’un chien de 1er ou de 2e catégorie sur le réseau SNCF. Il s’agit des chiens considérés comme dangereux. Les chiens de première catégorie sont les chiens d’attaque. Les chiens de défense et de garde sont classés dans la deuxième catégorie. Naturellement, à moins que votre animal ne soit un chien guide d’aveugle, vous devrez payer un billet pour lui. Pour un chien de moins de 6 kilos, le prix est de 7 €. En seconde classe, si votre chien est plus gros, le prix de son billet équivaut à 50 % du vôtre.

Prendre l’avion avec son chien

Il est tout à fait possible d’envisager de prendre l’avion avec son chien. Les conditions diffèrent selon les compagnies aériennes. De manière générale, un petit chien peut être emmené avec vous dans l’avion dès lors qu’il pèse moins de 8 kilos (certaines compagnies imposent un poids maximum de 5 kilos, d’autres 10 kilos, renseignez-vous avant de partir). En cabine, le chien doit être placé dans un sac de transport ou dans une cage adaptée.

Pour un poids supérieur, votre chien sera placé en soute. Là encore, il doit être placé dans une cage de transport. Attention, il existe certaines normes, votre compagnie aérienne pourrait refuser votre cage si elle n’y répond pas. Voici les règles qui répondent aux normes IATA (International air transport association) :
- la coque est en fibre de verre ou en plastique rigide ;
- la caisse ne doit pas être dotée de roues. Si elle en possède, elles doivent être retirées ou bloquées ;
- un système de fermeture centralisé doit fermer le haut et le bas de la cage ;
- des boulons doivent maintenir les deux parties de la coque ;
- la caisse doit être dotée d’une gamelle pour l’eau et la nourriture accessible sans ouvrir la cage ;
- les charnières de la porte doivent dépasser d’au moins 1,6 cm le rebord horizontal situé au-dessus et en dessous de la porte.

De plus, pour le confort de votre animal, d’autres règles peuvent s’appliquer selon les compagnies :
- votre chien doit pouvoir se tenir debout ;
- le fond de la caisse est recouvert d’une ouverture ou d’une matière absorbante s’il fait ses besoins durant le vol ;
- vous ne devez pas laisser de laisse ou de muselière.

Comment trouver un hébergement qui accepte les animaux ?

Le trajet est important lorsque vous souhaitez voyager avec votre chien. Toutefois, cela ne suffit pas. Il faut aussi trouver un hébergement qui accepte les animaux de compagnie.

La solution la plus simple est de faire du camping. En effet, la plupart du temps, les chiens sont admis. Il existe naturellement des exceptions, notamment dans les clubs. Certains de ces campings se trouvant à côté de chenils, il est néanmoins possible d’emmener votre chien et de le laisser dans ce lieu, cela pourra vous permettre d’aller le voir durant votre séjour, voire de vous promener avec. Le chenil pourra être la solution pour la nuit selon les conditions de cet établissement.

Vous pouvez également opter pour une location. Maison particulière, gîte, il n’est pas rare que les animaux de compagnie soient acceptés. Ainsi, il est probable que vous puissiez emmener votre chien avec vous. De toute manière cette information est clairement indiquée dans les annonces publiées sur internet.

Si vous êtes un adepte des séjours à l’hôtel, force est de constater que cela sera plus complexe, surtout si vous avez un grand chien. Certains hôteliers sont enclins à accepter les animaux de compagnie, mais il faut avouer qu’un Saint-Bernard dans une petite chambre d’hôtel, ce n’est pas idéal.

Renseignez-vous en amont, si l’hôtel accepte les chiens, les conditions, à savoir :
- la taille maximale du chien ;
- s’il peut rester dans votre chambre en votre absence ;
- quelles parties de l’hôtel il peut fréquenter ;
- le matériel éventuellement fourni par l’hôtel (tapis, gamelle, etc.).

Si vous voyagez régulièrement, n’oubliez pas qu’aujourd’hui les avis comptent. Si vous avez emmené votre chien à l’hôtel et que celui-ci a été irréprochable, demandez une recommandation à l’hôtelier, cela pourrait convaincre vos prochains hôtes.

Réduisez vos factures grâce à nos conseils voyages
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.