Vacances moins chères : et si vous partiez à vélo ?

Mustapha Azzouz - publié le 11/12/2019 à 18:00

Et si, au moment de prendre le large, vous troquiez votre voiture pour un vélo ? Impossible ? Pourtant, le vélotourisme est une solution originale et intéressante, qui fait de plus en plus d’adeptes. Les acteurs du secteur œuvrant à l’organisation de voyages à vélo sont à la tête d’une affaire qui roule. Côté voyageurs, ce sont de formidables économies réalisées, et des vacances pour le moins sportives.

Les bonnes raisons de partir à vélo

Les vacances, c’est fait pour se reposer, les doigts de pieds en éventail dans le sable chaud, face à une mer bleu azur… Vous êtes sûr ? Et si ne pas rester à rien faire toute la journée sur votre serviette de plage pouvait être aussi la bonne recette de vacances réussies ? Eh oui, les bonnes raisons de partir à vélo ne manquent pas finalement.

Économiser sur le transport

On le sait, le transport est un gros poste dans le budget des vacances, que cela soit en voiture, en train ou en avion. Partir à vélo, ça ne coute rien, à part un peu de matériel, mais une fois que vous l’avez, c’est pour de bon (sauf si vous crevez un pneu chaque jour du périple !).

Partir à l’aventure

Partir à vélo, c’est un peu partir à l’aventure. Eh oui, sur votre bicyclette adorée, vous n’allez pas pouvoir apporter tout votre confort habituel, et si en plus vous optez pour le camping, voire le bivouac, vous vous éloignerez encore plus de votre quotidien. Ressourcement garanti !

Voir la vie autrement

Quand on porte tout le chargement, on apprend à se défaire du superflu. Deux robes et une paire de tongs pour une semaine, ça suffit bien finalement. On apprend à gérer les courses et les repas autrement pour ne pas gaspiller, sans avoir à trop en trimballer.

Voir du pays

On zappe l’autoroute grise et monotone et on voit le monde autrement. En voyageant à vélo, on opte pour les petites routes, celles qui passent dans les villages, qui grimpent dans les vergers et longent les vignes. On longe un lac, une rivière et on apprécie tous ces paysages à leur juste valeur.

Se rapprocher les uns des autres

En famille ou entre amis, la souffrance commune, ça rapproche. On se soutient, on s’aide, on se tire vers le haut pour atteindre l’objectif. On s’écoute et on partage, on s’émerveille devant de fabuleux paysages après quelques heures de pédalages intenses. Après l’effort, le réconfort, on se masse les uns les autres pour éviter les courbatures et repartir encore plus unis le lendemain. Mais attention tout de même : cela peut agacer les uns que le rythme des autres soit différent, et cela peut être source de tensions

Définir son voyage à vélo

Comme pour tout voyage, il est nécessaire de préparer son voyage un minimum de temps à l’avance.

Avant toute chose, où souhaitez-vous partir ? La destination et l’itinéraire dépendent de vos gouts, et de ceux qui vous accompagnent : amis, famille ou amoureux. La côte atlantique, la Loire ou le fleuve du Rhône, les voies dédiées au vélo en France ne cessent de s’étendre et au niveau européen, deux projets d’envergures, l’EuroVelo13 et l’EuroVelo8 ont été lancés en 2013. Les conditions climatiques influent également sur le choix de la destination. Il est toujours plus agréable de voyager en vélo dans un paysage ensoleillé, au climat tempéré et légèrement venteux.

Ensuite, il est temps de s’intéresser au moyen de transport lui-même. Selon votre niveau de vélo, et le rythme auquel vous souhaitez avancer, vous vous tournerez plutôt vers un VTC, un vélo électrique ou un tandem. Le vélo doit être la réussite de votre voyage, non pas une contrainte ou un fardeau. Choisissez bien le vélo qui va vous transporter et n’hésitez pas à le tester, pour éviter tout désagrément sur la route.

Où allez-vous dormir entre chaque étape de votre parcours ? L’hébergement et le diner compris dans la formule de votre voyage sont un critère de choix déterminant. Gites, hôtels, locations pour particuliers… Baroudeurs, vous aimerez Warm Showers, le couchsurfing dédié aux cyclotouristes.

Préparer son voyage à vélo

Une fois que vous avez décidé où vous souhaitez partir et quand, il faut préparer tout votre package. Il ne s’agit pas de tout fourrer dans une valise, mais de tout optimiser pour avoir ce qu’il faut sans en avoir trop.

Voici une liste non exhaustive de choses auxquelles penser :

  • Petit matériel de bricolage et de réparation pour les vélos avec pièces de rechange ;
  • Sacoche de pharmacie ;
  • Vêtements adaptés à la pratique du vélo par tous les temps ;
  • Gourdes et porte-gourdes ;
  • Équipement fluo et/ou réfléchissant et éclairages ;
  • Gants, casques et autres équipements de sécurité.

Pour le reste, cela dépendra du monde d’hébergement. Quoi qu’il en soit, il est important de dresser une liste pour estimer le volume des affaires à emporter. Vous pourrez ainsi prévoir les sacs et sacoches nécessaires et une éventuelle charrette le cas échéant.

Partir en vacances à vélo est une expérience originale, à réaliser aussi bien entre amis qu’en famille. Cependant, cela se prépare. N’oubliez pas également de vous entrainer en amont !

Réduisez vos factures grâce à nos conseils voyages
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.