Quels aliments peut-on transporter dans sa valise ?

La rédaction - publié le 04/10/2019 à 14:30

Les vacances à l’étranger permettent de découvrir de beaux paysages, que vous immortalisez parfois en photo. C’est aussi l’occasion de savourer la gastronomie locale et de ramener quelques produits alimentaires atypiques avec vous pour en garder un meilleur souvenir. Si vous voulez emporter des aliments à l’étranger ou en rapporter à votre retour, il est recommandé de s’informer au préalable sur ce qui est autorisé, et ce qui est interdit.

Si vous apportez des aliments à l'étranger

Vous partez rendre visite à votre ami australien et vous souhaitez partager avec lui les fruits de votre potager ou la confiture confectionnée avec passion par votre grand-mère ? Il convient d’être prudent et de se renseigner auprès des autorités sanitaires françaises ou de votre pays de destination afin de savoir si votre initiative est interdite ou non. En règle générale, le transport de produits frais est prohibé. Il est recommandé de mettre le produit sous vide et que celui-ci présente une date de péremption lointaine. Dans le cas des États-Unis, elle doit être supérieure à deux ans.Si vous passez vos vacances en Amérique latine, en Asie, en Afrique ou en Océanie, n’essayez pas d’y amener des produits frais comme des fruits et légumes, de la viande ou du saucisson. Dans le cas d’un voyage en Europe, les aliments doivent toujours être conditionnés hermétiquement sous emballage commercial. Vous pouvez donc amener avec vous des fromages, des condiments, des fruits séchés, du vinaigre, des boîtes de conserve, ou encore des produits boulangers comme du pain ou des croissants.

Si vous ramenez des aliments à votre retour en France

Les services des douanes françaises sont très stricts en ce qui concerne les aliments que vous pouvez ramener dans vos bagages après des vacances à l’étranger. Certains produits sont autorisés à pénétrer sur le sol hexagonal sous certaines conditions. Il s’agit notamment des produits de la pêche, séchés ou frais, dans une limite de 20 kg. Ils doivent être soigneusement conservés et ne pas être destinés à un usage commercial. Certains aliments pour animaux, certains médicaments et le lait en poudre sont également autorisés. Enfin, les autorités sanitaires françaises acceptent l’entrée de certains végétaux, hors semence végétale, en quantité réduite. Elles s’assureront de l’absence de risque sanitaire avant de donner leur accord.Par ailleurs, tout produit à base de viande comme la terrine, le pâté ou le saucisson, ainsi que les produits laitiers liquides ne sont pas autorisés à entrer en France. Il en va de même pour les boissons, les sauces en bocal, le miel, les plats en sauce ou en conserve, le foie gras, et toute viande de boucherie et de brousse comme la viande de serpent, de singe ou d’antilope. Il faut se conformer à ces règles, car une infraction peut vous coûter entre 75 € et 500 € d’amende.

Les produits autorisés en cabine

En général, les aliments pour bébés, les médicaments liquides, la charcuterie, les fruits, les sandwiches, les fromages à pâte dure, les confiseries et les biscuits peuvent être admis en cabine. Toutefois, il est conseillé de consulter la liste de la nourriture autorisée en cabine auprès de votre compagnie. Par la même occasion, renseignez-vous sur les contenants de liquides, qui font l’objet d’un contrôle drastique dans le cadre de la lutte contre le terrorisme aérien.

Réduisez vos factures grâce à nos conseils voyages
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.