Vacances à l'étranger : apprenez à marchander !

La rédaction - publié le 04/10/2019 à 14:30

Vêtements, bibelots, gastronomie... lorsqu'on est en vacances à l'étranger, il n'est pas rare de ramener des objets souvenirs. Comme en France les prix sont fixes, nous n'avons pas l'habitude de négocier les prix, vous risquez donc de payer le tarif « spécial touriste ». Pour éviter de tomber dans le piège et faire des économies, Radins.com vous apprend à devenir un pro de la négo !

Combien peut-on économiser ?

Votre savoir-faire et votre talent de négociateur vous permettront d’obtenir des rabais. Mais ce n’est pas la seule donnée qui rentre en compte. Selon une étude menée par le bureau de change Travelex, les économies réalisées peuvent être plus ou moins importantes en fonction du lieu où vous vous trouvez. Ainsi, c’est en Chine que vous ferez les meilleures négociations. Par exemple, à Badaling, la portion de la Muraille de Chine la plus fréquentée par les touristes, vous pouvez parvenir à diviser le prix par près de dix !Si vous partez dans les pays du Maghreb, en Égypte, en Grèce ou encore à Dubaï, vous pourrez viser un prix divisé par deux ! En Espagne, ce sera un peu moins : comptez 30 à 40 % de réduction par rapport au prix de base. La palme des Radins de la négociation revient aux Nippons. En effet, si vous parvenez à avoir une remise de plus de 10 % au Japon, vous devriez sérieusement songer à vous reconvertir dans le commerce...

Soyez aimable et courtois

Dans de nombreux pays la négociation des produits est considérée comme un jeu, à la fois pour les commerçants et les clients. Certains vendeurs sont tellement bons qu’ils pourraient presque devenir acteurs studio ! Vous en conviendrez, personne n’a envie de « jouer » avec une personne désagréable. Un sourire ne coûte rien, et peut même rapporter gros dans certains cas ! Ainsi, restez toujours aimable et courtois en cas de refus de la part du commerçant.L’astuce Radins : pour réussir à marchander les tarifs, vous devrez vous prendre au jeu ! Par exemple, si vous voyez que la négociation n’avance pas, éloignez-vous du comptoir, comme si vous alliez chez un concurrent. Cela aidera peut-être le commerçant à voir ses tarifs à la baisse.

Choisir le bon timing

Le moment pendant lequel vous débutez la négociation a également son importance. En effet, vous aurez peu de chance d’obtenir un rabais si le stand est rempli de clients. Ainsi, lancez-vous dans le marchandage lorsque seulement quelques clients se trouvent devant le stand. De plus, des coutumes locales peuvent également avoir leur importance. Par exemple, il sera plus facile d’obtenir des réductions le soir, en Afrique du Sud. Au Japon, les meilleures affaires sont à réaliser le dimanche après 19h car les commerçants veulent se débarrasser de leurs marchandises avant la fin de la journée. À l’inverse, en Inde c’est le matin qui est le plus propice à la négociation. En effet, les commerçants considèrent que la première vente de la journée est une chance... Tant mieux, c’est aussi une chance pour vous !Vous avez désormais toutes les cartes en main pour marchander des produits à l’étranger. Si en France la pratique n’est pas répandue, nos conseils ainsi que votre talent et votre audace vous permettront aussi d’obtenir des réductions dans certains cas. Comme le dit l’adage, "qui ne tente rien n’a rien"...

Réduisez vos factures grâce à nos conseils voyages
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.