Comment voyager avec son chat ?

Fabienne Cornillon - publié le 30/04/2020 à 16:24

Voyager avec son chat est envisagé par un certain nombre de propriétaires. Certes, cela reste moins fréquent que de voyager avec un chien. Pour autant, certains maîtres n’imaginent pas un instant se séparer de leur animal de compagnie. Comment voyager avec son chat ? Quelles sont les règles à respecter ? Découvrez dans quelles conditions votre chat pourra vous accompagner lors de vos prochaines vacances.

Pourquoi voyager avec son chat ?

Voyager avec son chat répond à différentes problématiques. D’une part, certains maîtres ne peuvent envisager des vacances sans leur chat. Lorsqu’il n’est pas possible d’imaginer une séparation, il est nécessaire de trouver les meilleures solutions pour emporter son chat avec soi, même à l’autre bout du monde.

Pour d’autres, il n’existe tout simplement pas de solution alternative. Si personne ne peut venir s’occuper du chat en leur absence, les propriétaires sont contraints de les emmener avec eux. Certes, il existe des pensions, mais cela a un prix. Et il faut avouer que tous les maîtres ne sont pas prêts à laisser leur chat dans un tel environnement.

Le pet sitting est une méthode en vogue qui pourrait répondre à un véritable besoin. Mais, là encore, il n’est pas toujours aisé de confier son animal à des inconnus et de leur faire confiance. Si cette solution ne vous convient pas non plus, alors c’est le moment de nous intéresser à vos futures vacances… avec votre chat.

Voyager avec son chat : quel moyen de transport choisir ?

Partir en vacances avec son chat ne pose aucun problème dès lors que vous partez en voiture. Votre chat, à l’abri dans sa cage ou son sac de transport, sera ravi de vous accompagner sur les routes de France ou à l’étranger.

En revanche, si vous envisagez de voyager d’une autre manière, il est nécessaire de vous renseigner pour savoir comment procéder.

Si vous prenez le train, il est tout à fait possible de voyager avec un chat. Celui-ci doit toutefois être dans une cage ou un sac de transport afin de n’être ni un danger pour les autres, ni pour lui-même. Un chat sur les genoux avec beaucoup d’agitation autour de lui pourrait simplement paniquer et vouloir tenter de se cacher, voire de s’échapper. Il est nécessaire, sur la cage ou le sac, d’indiquer le nom du chat, le numéro de tatouage ou de puce et votre numéro de téléphone. Cette fois, vous devrez payer pour emmener votre chat avec vous. La SNCF propose un forfait de 7 € pour tout chat pesant moins de 6 kilos. Au-delà, cela vous coûtera 50 % d’un billet plein tarif. C’est peut-être le moment de faire faire un régime à votre chat !

Si vous voyagez loin avec votre chat, vous serez peut-être contraint de prendre l’avion. Cette fois, consultez bien les conditions générales de votre compagnie aérienne afin de vous assurer qu’elle accepte les chats et autres animaux de compagnie.

Par exemple, Ryanair n’accepte pas les animaux de compagnie, difficile de voyager en low cost avec votre chat vers le Royaume-Uni. Avec Air France, vous pouvez emmener avec vous votre chat en cabine dès lors qu’il pèse moins de 8 kilos (sac inclus). Au-delà, il devra voyager en soute, auquel cas il devra être enfermé dans une cage homologuée IATA. Cette norme impose une matière, des types de fermetures, etc. Vous devez en outre, avant de monter dans l’avion, remplir un formulaire « conditions de transport d’un chien ou d’un chat en soute ».

Bien sûr, partir avec son chat en avion sera payant. Le prix est déterminé librement par la compagnie aérienne, consultez les conditions avant de prendre votre billet, un voyage en soute peut coûter assez cher.

Que faire en cas de mal des transports ?

Le transport pour un chat est en général moins habituel que pour un chien. Cet animal de compagnie plus autonome reste bien souvent à la maison. Vous pouvez parfaitement partir un week-end dès lors que ses gamelles sont pleines. De ce fait, dès lors que vous voyagez avec votre chat, préparez-vous à ce que celui-ci soit perturbé. L’oreille interne analyse mal les mouvements d’un véhicule, quel qu’il soit. De ce fait, votre chat peut être malade au bout de quelques kilomètres, comme le serait un humain. Et cela est accentué par le stress ressenti puisque, nous le savons, les chats ne sont pas les animaux les plus zens qui existent.

En voiture, vous pourrez placer la cage au meilleur endroit et être vigilant quant à votre conduite. Avec un autre moyen de transport, vous n’aurez que peu de maîtrise. Renseignez-vous auprès de votre vétérinaire afin qu’il vous prescrive un antihistaminique contre le vomissement ou des tranquillisants.

Le bon équipement pour partir en vacances avec un chat

Partir avec un chat en voyage ne s’improvise pas. Vous devez emporter l’équipement indispensable pour qu’il passe, lui aussi, de bonnes vacances. Bien sûr, vous devez vous procurer une cage de transport ou un sac. Mais vous devrez également songer à emporter une litière, une gamelle prou l’eau et une pour les croquettes. N’hésitez pas également à emporter un linge qu’il apprécie afin qu’il se sente rassuré, idéalement un tissu avec votre odeur ou sur lequel il dort toujours chez vous. Pensez également à ses jouets s’il s’agit d’un chaton ou d’un chat joueur. Ce n’est pas parce qu’il part en voyage qu’il n’a pas le droit de vaquer à ses occupations habituelles (manger, dormir, jouer).

Faire entrer un chat dans un pays étranger : les règles

Pour voyager par-delà les frontières françaises, votre chat doit être tatoué (si le tatouage a été réalisé avant le 3 juillet 2011). Si l’identification a eu lieu après, votre chat doit être pucé. Votre chat doit être vacciné contre la rage, un passeport délivré par votre vétérinaire doit en attester.

Ensuite, les règles peuvent varier d’un pays à l’autre. Certains vont demander à ce que votre animal de compagnie soit vermifugé peu de temps avant l’arrivée sur le territoire. D’autres vont accepter uniquement les chats à partir d’un certain âge. Renseignez-vous avant de partir pour être certain que votre chat ne sera pas refusé à l’arrivée.

Réduisez vos factures grâce à nos conseils voyages
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.