Voyager avec une allergie alimentaire

Marie Caillet - publié le 03/07/2020 à 10:30

Pour les personnes atteintes d’allergies alimentaires, les vacances, notamment à l’étranger, peuvent vite devenir synonymes de galère ! Afin d’éviter les mauvaises surprises et profiter pleinement de ce moment tant attendu toute l’année, quelques précautions élémentaires s’imposent.

Bien choisir sa destination de vacances quand on est allergique

Chaque pays a ses habitudes et traditions culinaires, et les différents allergènes peuvent être plus ou moins présents dans celles-ci. Si vous avez des allergies alimentaires, choisissez une destination dont l’alimentation locale n’est pas en opposition complète avec votre allergie ! Par exemple, la cuisine asiatique utilise très peu de lait et de farine de blé : l’Asie est donc une destination possible si vous êtes allergique à ce type d'aliments, mais elle est à éviter si vous êtes allergique au riz. La première étape est donc de se renseigner sur la place de votre allergène dans la cuisine locale avant de choisir définitivement votre destination.

Anticiper, c'est la clé !

Une fois sur place, il vous sera indispensable de pouvoir communiquer sur votre allergie. Apprenez la traduction de votre allergène, sachez le prononcer et le reconnaitre à l’écrit. Pour cela, vous pouvez utiliser un traducteur sur le web et même vous constituer une petite carte expliquant votre allergie dans la langue du pays que vous visitez, un outil de communication simple et efficace.

Renseignez-vous sur la règlementation locale en termes d’étiquetage des allergènes sur les produits, sans oublier que la composition d’un même produit peut varier d’un pays à l’autre, et donc contenir des allergènes différents. Pour l’hébergement, signalez votre allergie avant de choisir un hôtel, afin de vérifier que vous pourrez trouver des plats compatibles avec vos restrictions, sans manger la même chose tous les jours. Il est parfois judicieux d’opter pour une formule d’appartement-hôtel ou de location vous permettant de cuisiner par vous-même. Enfin, pensez à vous renseigner sur le numéro de téléphone des urgences locales, au même titre que les proches qui voyagent avec vous.

Ma checklist pour prendre l'avion

Pour prendre l’avion, demandez à votre allergologue un certificat de « voyageur allergique ». Ceci vous permettra de pouvoir garder votre trousse d’urgence avec vous, et notamment votre stylo-injecteur d’adrénaline. Votre trousse doit impérativement voyager dans votre bagage à main, et non en soute. Vous pouvez également vous renseigner sur la politique en termes d’allergie alimentaire de la compagnie aérienne avec laquelle vous vous déplacez. Existe-t-il un repas compatible avec votre allergie ? Vous pouvez prévoir un repas par vous-même si nécessaire. Dans le cas où la compagnie n’autorise pas les paniers repas, renseignez-vous sur les documents justificatifs pour y être autorisé. Le certificat de « voyageur allergique » devrait suffire mais il se peut qu’une lettre attestant que vous devez apporter votre nourriture, signée par l’allergologue, soit nécessaire.

Bien choisir sa destination et préparer ses bagages pour parer à toute crise : tels sont les premiers réflexes à avoir avant de partir. Il ne vous reste plus qu'à profiter sereinement de votre voyage !

Réduisez vos factures grâce à nos conseils voyages
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.