Toussaint : où les Français pourront-ils partir en vacances ?

Nicolas Boutin - publié le 28/09/2020 à 17:00

À l’approche des vacances de la Toussaint, de nombreux Français se posent la question de partir en voyage à l’étranger pour compenser un été difficile en matière de tourisme. Mais de nombreuses restrictions restent en vigueur.

Tourisme
Les vacances de la Toussaint se dérouleront du 17 octobre au 2 novembre.

États-Unis, Asie : mission quasi-impossible

Difficile de prévoir ses prochaines vacances, notamment celles de Toussaint qui arrivent dans une quinzaine de jours. En plein rebond de l’épidémie, l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) recense toujours 93 destinations totalement bouclées, dont 27 ayant fermées leurs frontières pendant au moins 30 semaines. Avant de partir, il est recommandé de vérifier scrupuleusement la situation sur place sur le site de France Diplomatie du ministère de l'Europe et des Affaires étrangères. 

Les États-Unis sont par exemple hors de portée des touristes européens, à l’exception des ressortissants qui y résident de façon permanente et qui acceptent de présenter un test PCR négatif au moins 72 heures avant l’embarquement. En Asie, la plupart des pays gardent leurs frontières fermées. Au Maghreb, le Maroc autorise depuis le 6 septembre les voyageurs français à circuler librement, à condition de présenter un test négatif datant de moins de deux jours. L'Algérie reste fermée aux Français et une quarantaine est imposée en Tunisie. 

Des restrictions en Europe

En Europe, certains pays optent pour une mise en quarantaine des visiteurs. Depuis le 15 août, le Royaume-Uni impose une quatorzaine aux touristes arrivant de France, quelle que soit leur nationalité. Arrivés sur place, les touristes doivent déclarer un lieu d’auto-confinement dans lequel ils devront se tenir isolés, sous peine d’amende. En Allemagne, les habitants des régions Île-de-France, PACA, Occitanie, Nouvelle-Aquitaine, Auvergne-Rhône-Alpes, Corse et Hauts-de-France sont soumis à « une quarantaine obligatoire jusqu’à l’obtention des résultats du test PCR qui devra être effectué dans les 72 heures suivant l’arrivée sur le territoire », révèle le site France Diplomatie, site de référence pour connaître la situation en temps réel à l'étranger.

En Belgique la règle est la même pour de nombreux Français habitant certains départements considérés comme « à très haut risque de contamination ». Un dépistage sera obligatoirement réalisé à leur arrivée et une mise en quarantaine sera imposée. En Espagne, aucune limitation n’est imposée mais les voyageurs arrivant par les airs devront compléter un formulaire personnel. Cependant, la circulation sur la péninsule ibérique est assez contraignante. La région de Madrid est reconfinée depuis le 21 septembre dernier, où 850.000 personnes devront rester dans leur quartier.

À lire aussi 10 bonnes raisons de ne pas partir en vacances en même temps que tout le monde

Réduisez vos factures grâce à nos conseils voyages
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.