Combien rapportent les autoroutes ?

Perrine de Robien - publié le 21/09/2020 à 11:00

Selon un rapport de la commission d'enquête du Sénat sur le contrôle, la régulation et l’évolution des concessions autoroutières publié vendredi 18 septembre, les autoroutes sont très rentables. C’est pourquoi, il encourage l’État à les gérer lors de la fin des concessions qui aura lieu dès 2031.

autoroutes argent voitures
Les autoroutes françaises ont une « rentabilité hors normes ».

Une « rentabilité hors normes » pour les autoroutes

En privatisant les autoroutes, c’est-à-dire en laissant leur exploitation à des sociétés concessionnaires comme Vinci, Eiffage, Cofiroute et autres, l’État a abandonné une manne financière. Selon le rapport de la commission d'enquête du Sénat sur le contrôle, la régulation et l’évolution des concessions autoroutières publié vendredi 18 septembre, il aurait perdu près de 8 milliards d’euros. Il a préféré empocher en 2016 près de 15 milliards d’euros plutôt que de gérer ces autoroutes qui s’avèrent au final, extrêmement rentables.

Selon le rapport, c’est une « rentabilité hors normes » qui devrait être de 40 milliards d’euros d’ici 2036. Aussi, le sénat souhaiterait que l’État reprenne la main, autrement dit qu’il re-nationalise les autoroutes. Bref, qu’il gère lui-même les autoroutes à partir de 2031, quand les concessions arriveront à échéance.

Les tarifs des autoroutes vont-ils changer ?

Autre proposition évoquée dans ce long rapport de plus de 300 pages, réduire les prix des péages pour le covoiturage, les trajets domicile-travail et les voitures propres. Pour les personnes concernées, cela pourrait représenter une baisse des tarifs de 30%.

Concernant certaines routes censées devenir des autoroutes et donc devenir payantes, « Le ministre des Transports, Jean-Baptiste Djebbari a par ailleurs démenti vendredi la possible privatisation des routes nationales », lit-on dans le Huffington Post. Par ailleurs, le rapport préconise « l’organisation d’un “sommet des autoroutes associant les sociétés d’autoroutes, l’État, l’Autorité de régulation des transports et des représentants du Parlement ».

À lire aussi 5 conseils pour une conduite sécurisée sur l'autoroute !

Réduisez vos factures grâce à nos conseils voyages
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.