Couvre-feu : il frôle les 250 km/h pour rentrer avant 21 heures

Nicolas Boutin - publié le 23/10/2020 à 17:00

Un automobiliste a été intercepté par les gendarmes du peloton motorisé d’Argenton-sur-Creuse (Indre) pour avoir roulé presque deux fois au-dessus de la vitesse autorisée de 130 km/h sur l’autoroute A20.

couvre-feu
Un conducteur a été interpellé sur l’autoroute A20 pour avoir roulé à 249 km/h au lieu de 130.

Excès de vitesse : il a une excuse bien précise

Au premier abord cela partait d’une bonne intention. Pour rentrer à l’heure et respecter le couvre-feu, un automobiliste originaire de la région parisienne s’est permis de dépasser quelque peu la vitesse autorisée sur l’autoroute. Le chauffard a été contrôlé à 249 km/h au lieu des 130 km/h permis.

Les gendarmes du peloton motorisé d’Argenton-sur-Creuse (Indre) ont intercepté le conducteur aux abords de la commune de Celon, rapporte France Bleu Berry. Devant les militaires, l’individu expliquait vouloir tout simplement rentrer chez lui avant 21 heures, « pour respecter le couvre-feu en vigueur ».

Permis suspendu et véhicule confisqué

L’automobiliste s’est vu retirer son permis sur le champ, étant donné la gravité de l’infraction. La vitesse retenue est de 236 km/h, soit 106 km/h au-dessus de la vitesse autorisée. La voiture a fait l’objet d’une rétention administrative et d’un placement à la fourrière. L’homme, âgé de 55 ans comparaîtra prochainement devant le tribunal judiciaire de Châteauroux.

Rappelons que 54 départements sont désormais soumis au couvre-feu en France, soit 46 millions d’habitants concernés. Pour sortir entre 21 heures et 6 heures du matin, il faut remplir une attestation répondant à des raisons de santé, professionnelles, d’aide à un proche en situation de dépendance, des raisons de transports ou encore pour sortir son animal de compagnie dans un rayon d’un kilomètre autour du domicile.

À lire aussi Ces indispensables à avoir dans sa voiture en hiver

Réduisez vos factures grâce à nos conseils voyages
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.