Qui sont les mauvais conducteurs et où sont-ils ?

Anton Kunin - publié le 28/01/2021 à 11:00

On s’en doutait, une étude du comparateur Les Furets le confirme : les mauvais conducteurs sont surtout des jeunes.

Excès de vitesse
C'est parmi les 26-35 ans qu'on trouve la plus grande proportion de personnes ayant perdu leur permis.

Les conducteurs les moins disciplinés sont les 18-25 ans

C’est une réalité que de nombreux automobilistes confirmeront : le manque de discipline au volant est l’apanage des jeunes. Le comparateur d’assurances Les Furets livre aujourd’hui des chiffres qui vont dans le même sens : parmi les mauvais conducteurs, la tranche d’âge la plus représentée sont les 18-25 ans (35%). Ils sont suivis de près par les 26-35 ans (30%).

Les 18-25 ans sont en effet les premiers concernés par un malus et sont la catégorie d’âge la plus contrôlée positive aux stupéfiants. Lors de la souscription d’un nouveau contrat, ils sont les plus nombreux à déclarer au moins un sinistre. Les 26-35 ans, quant à eux, sont majoritaires lorsqu’il s’agit d’avoir perdu son permis, d’avoir été résilié par un assureur et d’avoir été condamné pour délit de fuite et/ou refus d’obtempérer.

La majorité des mauvais conducteurs vivraient en Ile-de-France

Selon les données du comparateur Les Furets, qui prend pour 100% l’ensemble des personnes qui font une simulation sur son site, 70% des simulations faites par des mauvais conducteurs sont faites par des hommes. Parmi les mauvais conducteurs on retrouve une majorité de personnes sans enfants (67%) et de célibataires (58%). Seule la moitié des mauvais conducteurs sont salariés.

S’agissant des régions au plus grand potentiel accidentogène, la plupart des mauvais conducteurs auto-déclarés comme tels vivent en Ile-de-France, en Auvergne-Rhône-Alpes et dans les Hauts-de-France.

À lire aussi Jeunes conducteurs : payer moins cher son assurance auto

Réduisez vos factures grâce à nos conseils voyages
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.