Sécurité routière : les « feux récompense » seront bientôt interdits

Nicolas Boutin - publié le 21/09/2020 à 13:00

Le ministère de l’Intérieur demande aux communes de supprimer les feux comportementaux, considérés comme « illégaux » par l’exécutif.

feux tricolores
Les feux comportementaux passent au rouge ou au vert selon la vitesse des automobilistes.

Des feux asservis à la vitesse

Installés dans de nombreuses communes françaises, les feux comportementaux asservis à la vitesse devront être supprimés. Le ministère de l’Intérieur a demandé de les mettre hors-service, remettant en cause leur utilité, notamment lorsque le flot de circulation arrive à 200 véhicules par heure.

Le principe de ces feux tricolores est de passer au rouge lorsque la vitesse est excessive pour le « feu sanction », et au contraire devenir vert quand l’automobiliste respecte la vitesse autorisée pour le « feu de récompense ».

Un dispositif testé dans le Nord

S’il doit inciter les automobilistes à lever le pied, ces feux sont illégaux et plusieurs études rapportent que beaucoup d’automobilistes reprennent immédiatement de la vitesse, une fois l’intersection franchie.  

Le ministre de l’Intérieur demande aux communes de les éteindre, dans l’attente d’une réglementation à ce sujet. Jusqu’à présent, ces dispositifs engagent la responsabilité pénale des communes en cas d’accident. Une expérimentation est en cours sur la D107, au niveau de Vieux-Mesnil (Nord).

À lire aussi Économisez sur votre budget voiture avec l'assurance au kilomètre

Réduisez vos factures grâce à nos conseils voyages
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.