Comment voyager avec son équipement sportif sans trop dépenser ?

Anne-Sophie O - publié le 31/08/2020 à 10:00

Vous partez en week-end ou en vacances et vous voulez emmener votre matériel de sport ? On vous explique comment voyager avec votre équipement sportif sans trop dépenser. 

Voyager avec son vélo dans le train ou en Flixbus

Bonne nouvelle pour les amateurs de vélo et de trains, vous pouvez voyager gratuitement avec votre vélo pliant (ou démonté) à condition qu'il soit dans une housse de transport : cette option est valable dans les TGV INOUI. Si vous ne souhaitez pas démonter votre vélo, il peut voyager entier à condition de réserver une place spéciale qui vous coûtera 10€ en plus de votre billet de train. Vous hésitez à acheter un vélo pliant ? On vous donne la liste des avantages et des inconvénients de ce type de vélo.   

Dans les TER, pas de problème de démontage, votre vélo est accepté sans être démonté dans la limite des places disponibles. 

Astuce Radins : Dans le train, pensez toujours à bien positionner votre vélo pour qu'il ne gêne pas les autres usagers, et pour éviter de l'abîmer. On vous recommande de toujours le garder à l’œil puisqu'il est sous votre responsabilité pendant tout le trajet. 

Si vous voyagez en région parisienne, sachez que votre vélo (non pliable et non démonté) est accepté dans le réseau transilien sous condition de ne pas être en heure de pointe, ni un jour de forte affluence ...  

Dans certains trains, le transport de votre vélo est systématiquement facturé, c'est notamment le cas dans les trains Ouigo (comptez 5€) et dans les Intercités (comptez 10€).  Si vous vous déplacez souvent en ville, optez pour un vélo électrique pliant. On vous donne toutes nos astuces pour bien le choisir !  

Vous souhaitez que votre vélo vous accompagne pendant un trajet avec Flixbus ? Comptez 9€ pour que votre vélo voyage sur un porte-vélo ou en soute. 

Si vous faites des aller-retours régulièrement, voyager avec votre vélo peut s'avérer très coûteux. De nombreuses villes proposent des vélos en location libre-service. On vous recommande cette solution, à Paris par exemple, comptez 8.30€ par mois avec le forfait V-Max qui permet de profiter d'un vélib électrique pendant 30 minutes gratuitement, puis 1€ par tranche de 30 minutes supplémentaires. 

Un vélo dans l'avion

Si vous voyagez en avion avec votre vélo, comptez une quarantaine d'euros au moins par aller simple. N'hésitez pas à bien vous renseigner auprès des loueurs de vélo sur votre lieu de séjour, il est fort probable qu'une location de vélo vous coûte moins chère que d'emmener votre propre matériel sportif en avion. Vous partez en avion pour une course cycliste ou un triathlon ? Vous pouvez louer un vélo de route ou un CLM de la même marque que votre vélo d'entraînement, vous n'aurez plus qu'à prendre vos côtes et à régler le vélo de location pour retrouver vos sensations. 

Pour être accepté par la compagnie aérienne et ne pas être endommagé, votre vélo devra être plus ou moins démonté, emballé dans une boite ou une housse de transport. On vous recommande de bien vous renseigner avant le départ auprès de la compagnie aérienne puisque certaines compagnies n'acceptent pas les vélos électriques par exemple. 

On vous a volé votre vélo ? Retrouvez nos conseils pour bien réagir : prévention, démarches, on vous dit tout !
 

Partir au ski en avion

Vous partez à la montagne et vous voulez emmener vos skis en avion. Bonne nouvelle, certaines compagnies aériennes les considèrent comme de simples bagages en soute et n'appliquent donc pas de supplément ! C'est notamment le cas de British Airways, Air France, Hop ! Swiss ....  N'hésitez pas à vous renseigner auprès de la compagnie aérienne avant votre départ pour vous assurer que les conditions de transport n'ont pas changées. 

Astuce Radins : n'hésitez pas à comparer les offres des compagnies aériennes, il peut être plus intéressant de payer 50€ de plus pour acheter un billet chez une compagnie aérienne qui considère les skis comme un bagage classique en soute, plutôt que de payer 100€ de frais supplémentaires pour emmener vos skis avec une compagnie qui les considère comme un bagage hors-norme. En avion, prévoyez une housse de transport pour transporter vos skis en soute. 

Vous le voyez, voyager avec son matériel de sport n'est pas toujours la solution la plus économique. Heureusement, si vous partez en vacances, il existe Sportihome : la solution pour réserver des vacances sportives pas chères. En plus, certains hébergement incluent du matériel de sport : vous n'avez plus à le transporter !  
 

Réduisez vos factures grâce à nos conseils voyages
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.